Beta

Ce n’est pas tous les jours qu’on a la chance d’essayer des motos de tops pilotes, il faut donc savoir en profiter ! Justement, c’est le cas avec les deux Beta d’Anthony Geslin et Antoine Criq, tous deux pilotes du team Oxmoto qui représente maintenant officiellement la marque en France, avec le soutien de l’usine en Italie. Antoine Rigaudeau, le boss de la structure, nous a laissé faire un tour avec. Spoiler : ça marche !

Là, on revient tout juste de deux jours de testing suspensions. Les pilotes sont contents, tu me diras ce que tu en penses. » Antoine Rigaudeau n’est pas du genre à faire les choses à moitié. Aussi, quand il a décidé de monter un team enduro, un peu poussé par Antonio Dieu, un des agents Beta en France, pour aider David Abgrall en 2019, il n’hésite pas longtemps. « Pourquoi pas, on y va ! » a été sa réponse.

Et seulement deux ans plus tard, le team Oxmoto représente officiellement la marque pour la France, avec trois pilotes. Anthony Geslin est arrivé dans la structure en 2020, tout comme Christophe Charlier, qui l’a rejoint en cours de saison. Et en 2021, le jeune Antoine Criq, espoir de l’enduro français dont vous pouvez découvrir le portrait dans ces mêmes pages, renforce le team en E3, avec une 300 RR 2T. Une des deux machines du jour, avec la 4T de son coéquipier Anthony Geslin. Et pour tout dire, les deux motos, rutilantes, ne font pas forcément dans le spectaculaire niveau préparation.

BETA OXMOTO 300 RR ANTOINE CRIQ

Changement de décor avec la moto d’Antoine Criq, qui fait son retour chez Beta et en 2T après une pause de quelques années. Dès qu’on monte en selle, on sent une fermeté plus marquée que sur celle de son coéquipier. La poignée d’accélérateur paraît également plus dure à tourner, bizarrement. A part ça, le guidon Renthal Twin Wall 996 est plus haut et placé plus droit que celui d’Anthony. C’est un peu différent, mais tout aussi confortable, même s’il est moins aisé “d’appuyer” sur le guidon dans les virages.

En action, la fermeté de l’ensemble se confirme. Avec la machine d’Antoine, pas simple d’évoluer en mode balade parce que dans ce cas, ça secoue sec ! C’est donc quand on hausse franchement le rythme qu’on peut alors apprécier le travail des suspensions, qui ne bronchent jamais quand on tape les trous, que ce soit au freinage ou à l’accélération. On retrouve, par contre, ce sentiment d’équilibre que j’avais avec la 4T. La moto est “plate” et réagit toujours sainement dans toutes les situations, mais elle est incontestablement moins facile que celle d’Anthony.

La liste des courses Beta 300 RR “Criq” : 

– Durits Boano Race Parts
– Suspensions préparées par Ox
– Disque avant Boano grand diamètre
– Disque arrière plein Boano
– Guidon Renthal Twin Wall 996
– Sabot AXP
– Moyeux Race MX Parts
– Protège-cadre Acerbis
– Couronne AFAM
– Selle antidérapante
– Jantes Excel

BETA OXMOTO 300 RR ANTOINE CRIQ

 

BETA OXMOTO 350 RR ANTHONY GESLIN

D’entrée, on est bien accueilli sur la 350 RR d’Anthony Geslin. Le cintre du Renthal, positionné légèrement en arrière, n’est pas loin de donner une position parfaite, ce qui se vérifiera sur le terrain. La moto s’enfonce comme il faut quand je monte dessus. Un coup de démarreur et c’est parti, un son rauque et clair émane du pot d’échappement de la Beta. Après quelques minutes pour prendre la machine en main, la première pensée qui vient à l’esprit est la facilité.

On se fait souvent une idée erronée des machines de tops pilotes, censées être des bêtes qui arrachent les bras des moins expérimentés. Après tout, s’ils roulent aussi vite, c’est forcé- ment parce qu’ils ont des monstres de puissance, non ? Justement, c’est le plus souvent le contraire, et celle-ci ne fait pas exception à la règle. Ici, on est dans un monde de douceur, que ce soit au niveau des commandes, des suspensions comme du bloc.

La liste des courses Beta 350 RR “Geslin” : 

– Durits Boano Race Parts
– Suspensions préparées par Ox
– Disque avant Boano grand diamètre
– Disque arrière plein Boano
– Guidon Renthal Twin Wall 999
– Sabot AXP
– Moyeux Race MX Parts
– Protège-cadre Acerbis
– Ligne d’échappement Beta Factory
– ECU reprogrammé par l’usine Beta
– Couronne AFAM
– Selle antidérapante
– Jantes Excel

BETA OXMOTO 350 RR ANTHONY GESLIN

Retrouvez plus d’infos sur les Beta Oxmoto 300 d’Antoine Criq et 350 d’Anthony Geslin dans Enduro Magazine n°113