Dans des conditions éprouvantes Jérémy Joly a décroché son premier podium chez les seniors samedi dernier à Kastoria en Grèce, à l’occasion du 6e round du championnat du Monde d’enduro. Une performance qui vient récompenser le travail du jeune pilote, champion du monde junior 2011. JJ conforte également sa position dans le Top 6 au provisoire E1, à un GP de la fin de saison.
Tu viens de signer ton premier podium de la saison en Mondial, mais aussi ton premier podium en senior, quel est ton sentiment sur cette performance ?
JJ : Je suis bien sûr très heureux, très satisfait de ce résultat. C’est une récompense personnelle, mais aussi et surtout une récompense pour mes partenaires qui me soutiennent, sans lesquels rien de tout ça ne serait possible. Ce podium est également pour eux ! Un grand merci au team Johansson qui est pour beaucoup dans ce résultat.. 
Qu’est ce qui a fait la différence sur ce GP ?
JJ :  J’ai fait une bonne entame de course. Dès le SuperTest, j’ai été dans le coup avec un 5e temps. La journée de samedi a bien commencé également. J’ai attaqué fort dès le premier tour avec de très bons temps en spéciale et j’ai bien négocié la journée. J’ai commis assez  peu d’erreurs. Physiquement, j’étais bien et il fallait une bonne condition pour ce GP particulièrement dur, du fait de la chaleur. Les spéciales étaient variées, et je dirais que c’était un vrai Grand Prix d’enduro. 
On arrive bientôt au terme de la saison mondiale. Quel est ton bilan après cet avant-dernier GP ? 
JJ :  C’est ma 2e saison en senior depuis mon titre de champion du monde junior en 2011. J’ai conforté au fil des GP ma place dans le Top 6 de la catégorie E1. Le travail est payant, c’est très encourageant pour la suite. Sur chaque GP, je me donne à fond, et sur chaque GP j’apprends le haut niveau. C’est un ensemble de petits détails qui, à ce niveau de compétition, peuvent faire la différence. Rien n’est jamais acquis, il faut persévérer. J’ai montré que je suis capable de figurer parmi les meilleurs mondiaux, dans une catégorie où il y a un maximum de tops pilotes !

Retrouvez Jérémy Joly sur sa page Facebook
Source Newsletter Jérémy Joly, © photo Dario Agrati

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici