AccueilA LA UNEPlace au GP d'Argentine !

Place au GP d’Argentine !

(Communiqué www.enduro-abc.com, En photo Matti SEISTOLA (SF – HVA), ©ABC Communication)
Quelques jours seulement après le GP du Chili, le Championnat du Monde MAXXIS FIM d’Enduro pose de nouveau ses valises sur le sol Argentin, comme en 2012, et toujours à San Juan, et ce  après avoir traversé à plus de 4000 mètres d’altitude la Cordillère des Andes après un périple de 800 kilomètres…émotions en prime. Comme l’an passé, la Fédération Internationale de Motocyclisme a confié à Mas Eventos, et à la Confederacion Argentina de Motociclismo Deportivo (CAMOD) l’honneur d’organiser cet événement. Cette organisation tricéphale, dirigée par David ELI pour Mas eventos  est associée aux passionnés d’Enduro de San Juan réunis sous la bannière de « l’Asociacon  San Juanina de Enduro y Rescate »  présidée par Alfredo Vargas épaulé lui-même par Raul Menegazzo l’incontournable figure locale.
San Juan est située dans la province du même nom et dans le département Capitale, dans la vallée de Tulum, à l’ouest du rio San Juan. Cette souriante ville blottie au pied de la Cordillère des Andes et baptisée « l’Etoile des Andes » compte plus de 120 000 habitants et possède de nombreux attraits touristiques tels que le couvent de Santo Domingo, l’Auditorium Juan Victoria (un des plus important au monde), la maison natale de Sarmiento, des thermes… San Juan se situe à seulement 175 kilomètres au Nord Ouest de Mendoza et de son Aéroport international et à 1111 kilomè tres de la capitale Argentine: Buenos Aires. Tout comme Talca (Chili), San Juan est une région viticole très réputée en Argentine (la 2eme du pays)  où le tourisme œnologique est en pleine expansion. Ullum à 20 kms au Nord de San Juan est un petit oasis local, aux portes du désert, grâce à son lac de retenue très agréable. Et c’est là à Ullum que seront concentrées les spéciales et l’intérêt sportif de ce Grand Prix Maxxis d’Argentine.

Un parcours largement renouvelé…
En effet,  le club local ASER a tracé un parcours différent de celui de 2012. Celui-ci sera long de 50 kilomètres et sillonnera le lac et le barrage d’Ullum dans un décor lunaire, unique et magnifique. Les pilotes devront le parcourir à 4 reprises durant les deux jours de course pour une durée quotidienne de 7 heures de moto à travers 200 kilomètres aussi arides que désertiques. Le paddock sera situé comme l’an passé au Predio Ferial, en plein centre-ville de San Juan, où se déroulera le vendredi soir (18.00)  le KTM Super Test. 12 000 aficionados y sont attendus pendant que les cameras de la TV Nationale Argentine couvriront l’événement en Live !  Mais laissons Giovanni SALA, le track inspector FIM et Ariel Navarro le pilote local nous présenter les spéciales. L’Enduro Test situé à «El Pinar» au pied de la digue d’Ullum est totalement nouveau : «La ligne sera beaucoup plus compliquée et complexe qu’en 2012…»  nous explique le quintuple Champion du monde… «En effet elle est beaucoup plus difficile et exigeante avec des montées et descentes très techniques. De plus la poussière en suspension et les pierres roulantes la rendront très piégeuse ! La course pourrait bien se jouer là sur ces 6 kilomètres de tracé». La Cross Test est localisée à Ullum sur le site de 2012 qui est aussi le terrain d’entrainement des motards locaux de l’ASER «C’est une spéciale rapide et fluide avec des enchaînements de sauts. Sa longueur de 3 km ne devrait pas creuser d’écarts majeurs.» Toute nouvelle cette année l’Xtreme Test est située à «El Castillito» de l’autre côté de la digue d’Ullum…  «Elle est encore plus spectaculaire et technique que l’an dernier sur ses 2, 5 km de tracé. Le public et les pilotes devraient  l’apprécier de par son cadre et son parcours exigeant naturel et difficile !»
Big five en E2
En Enduro 2, la course à la première place s’annonce de nouveau  très ouverte. Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) et Alex SALVINI (I – HM Honda), vainqueurs au Chili, voudront réitérer leurs performances alors qu’Ivan CERVANTES (E – KTM) et Johnny AUBERT (F – KTM) viseront eux aussi la victoire tout comme David KNIGHT (GB – Honda) qui a confirmé une pointe de vitesse retrouvée ! Derrière ce Top 5, il sera  bien difficile aux outsiders comme MENA (E – Husaberg), V. GUERRERO (E – KTM), BALLETTI (I – KTM) ou encore SANTOLINO (E – HVA) et BASSET (F – YAM) d’espérer mieux que de finir 6e….Quant au nombreux public Argentin attendu il devra donner (beaucoup) de la vo ix afin de porter ses meilleurs pilotes nationaux, en l’occurrence Kevin BENAVIDES (KTM) et Franco CAIMI (KTM), aux portes du Top 10 !

Nambotin intouchable?
Et si Christophe NAMBOTIN (F – KTM) le champion en titre n’était pas aussi intouchable que cela ? La victoire de Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) au Chili le Samedi en ENDURO 3 ouvre peut être une brèche dans la « muraille » du Normand qui s’est cependant imposé le Dimanche… mais sans montrer l’insolente impression qu’il affichait en 2012 ! Meilleur atout Gas Gas, le français Rodrig THAIN semble bien le 3eme larron de la catégorie avec un Aigar LEOK (EST – TM) revanchard après ses déboires Chiliens. Manuel MONNI (I – KTM), Luis CORREIA (P – Beta) ont montré un beau potentiel à Talca tout comme Fabien PLANET (F – Sherco) et Marcus KEHR (D – KTM). Néanmoins il leur sera difficile à la régulière d’aller chercher le podium des grosses cylindrées.

Meo devra confirmer
Après des débuts victorieux au Chili sur sa KTM 250 EXC-F, Antoine MEO (F – KTM) aura pour objectif de confirmer ses deux belles prestations tout en marquant plus encore de son emprunte la catégorie Enduro 1. Mais gageons que les 2 officiels Husqvarna, Matti SEISTOLA et Juha SALMINEN feront tout pour contrer la domination du Champion en titre épaulés par un Thomas OLDRATI (I – Husaberg) très incisif à Talca. Grand perdant du GP du Chili en raison de son épaule douloureuse et son abandon du 2eme jour, l’autre officiel KTM Cristobal GUERRERO a déjà fait une croix sur cette tournée Sud Américaine et sur le titre 2013. De leurs côtés, les français JOLY (Hond a) et DEPARROIS (Yamaha) sont attendus pour une confirmation après leur excellente 1ere journée alors qu’Eero REMES (SF – TM) malgré un podium « heureux » le 2eme jour doit hausser le ton s’il veut conserver son standing d’outsider.

Qui peut battre Redondi ?
Auteur d’un impeccable doublé ce week-end, le prometteur Giacomo REDONDI (I – KTM Iron Racing) a impressionné chez les JUNIORS et a surtout évité la faute ! Mais cette catégorie en pleine effervescence semble plus ouverte que jamais avec une bonne dizaine de pilotes capables de s’imposer comme KVARNSTROM (S – Beta), PHILIPPS (AUS – HVA), LARRIEU (F – Husaberg), MANZI (I – KTM), D’AMBROSIO (I – Yam), MORONI (I – KTM), OLIVEIRA (P – Yam), MCCANNEY (GB – Gas Gas), ROMAN (E – Husaberg), MORI (I – Beta), EDLUND (S – Husaberg), HARPER (AUS – Honda)… le Junior cette année c’est la bouteille à encre !!

La FIM YOUTH CUP 125cc et son leader Benjamin HERRERA (CL – TM) compléteront le programme et le plateau de 110 engagés (dont plusieurs pilotes Brésiliens) attendus au départ de ce 2e GP de la saison.

Ce Grand Prix Maxxis d’Argentine est donc très attendu et les aficionados locaux s’apprêtent à vibrer dans la bonne ville de San Juan qui va devenir pendant quelques jours le sanctuaire de l’Enduro Mondial !

Infos Pratiques :
–    San Juan (Province de San Juan) ;
–    A 175 km de Mendoza et 1111 kms de Buenos Aires ;
–    Vendredi 22 mars : KTM Super Test à partir de 18.00
–    Samedi 23 mars et dimanche 24 mars : Départs 9h00 – Arrivées vers 16h00 ;
–    Organisation : + eventos ; Aser ; Camod
–    Sites Internet : www.enduro-abc.com, 
–    Circuit : 50km – 4 tours ;
–    Entrée gratuite
–    Aéroport : Mendoza (175 km)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi

GASGAS 2025

GASGAS 2025 : la 125 rejoint une gamme déjà complète

0
  Les GASGAS 2025 reviennent avec une ligne encore plus complète, puisqu'à l'image de ce qui se passe chez Husqvarna, une 125 cm3 est de...