Le compte-rendu par catégorie du samedi. Hormis en E1 où Christophe Nambotin (KTM) a survolé la journée, on a connu du suspens à tous les niveaux, et les favoris ont été bousculés. Des pilotes tels que Jérémy Joly (KTM), Antoine Basset (GasGas), ou encore Romain Dumontier (Yamaha) se sont illustrés aux avant-postes.
Catégorie E1: Nambotin, Boissière, Bourgeois
Il était le favori logique de la catégorie E1, mais l’on n’imaginait pas que Christophe Nambotin afficherait une telle domination. Il gagne en creusant un écart de plus d’ 1 minute face à des pilotes tels qu’ Anthony Boissiere (Sherco-Pulsion) ou Marc Bougeois (Yamaha). C’est ce dernier qui est resté le dauphin de Nambotin durant les 2 premiers tours. Sur une bonne dynamique depuis ses victoires à la Val de Lorraine et à la grappe, le pilote Yamaha est coupé dans son élan à l’entame du dernier tour. Il chute dans la ligne et perd une vingtaine de seconde. Il laisse alors la seconde place à Anthony Boissiere qui a haussé le rythme en fin de journée. A signaler la bonne performance du rookie Loïc Larrieu (Husqvarna), champion Junior la saison passée, qui finit la journée au pied du podium.
Classement E1 : – 1/ Christophe Nambotin – 2/ Anthony Boissiere – 3/ Marc Bourgeois
Catégorie E2 : Renet, Meo, Dumontier
Le duel que l’on pressentait entre les 2 monstres du E2 a bien eu lieu. Antoine Méo (KTM) a, contrairement à ses habitudes, pris l’ascendant sur Pela Renet (Husqvarna) dès la première spéciale. Mais ça ne lui aura pas permis de passer une journée tranquille, bien au contraire. C’est tout d’abord un surprenant Romain Dumontier (Yamaha) qui lui passe devant et boucle le premier tour en tête avec 3 excellents chronos. Il ne gardera la tête de la course qu’un court instant car au tour suivant, Méo et Renet ,de la même manière qu’en mondial, ont élevé le rythme et engagé un mano-à-mano interminable qui s’est soldé avec un écart de moins de 4 dixièmes à l’entrée de la dernière spéciale. C’est Pela Renet qui aura été le plus solide lors du dernier chrono et qui remporte la journée. Méo est second et Dumontier conserve une très belle 3e place.
Classement E2 : – 1/ Pierre-Alexandre Renet – 2/ Antoine Méo – 3/ Romain Dumontier
Catégorie E3: Joly, Bellino, Basset
La catégorie des grosses cylindrées est celle qui, ce soir, paraît la plus ouverte. Le jeu des chaises musicales a commencé ce matin avec la prise de commandement d’Antoine Basset (GasGas) qui impose son rythme sur les spéciales glissantes du premier tour. Il est rapidement rejoint par un Jérémy Joly (KTM) très rapide. Le sudiste qui découvre cette catégorie n’aura pas mis longtemps à apprendre comment fonctionne la grosse 300 KTM et remporte ce soir sa première victoire dans cette catégorie. Mathias Bellino, déçu d’un premier tour au cours duquel il a commis beaucoup d’erreurs, a bénéficié d’une chute d’ Antoine Basset dans la ligne pour sauver sa journée et occupe ce soir la seconde place du classement.
Classement E3 : – 1/ Jérémy Joly – 2/ Mathias Bellino – 3/ Antoine Basset
Catégorie Junior: Bazerque, Fournier, Miroir
L’homme du jour chez les juniors est Théo Bazerque. Le pilote de la Sherco Academy qui entame sa première saison complète d’enduro a dominé toute la journée en ne concédant que 3 des 9 spéciales du jour. Derrière lui, son co-équipier Sylvain Fournier arrache la seconde place à Jérémy Miroir (EEAT-Yamaha) dans l’ultime chrono et offre le doublé à Sherco. A l’issue d’une journée trop irrégulière, Jérémy Carpentier (Honda) doit se contenter de la 4e place.
Classement Junior : 1/ Théo Bazerque – 2/ Sylvain Fournier – 3/ Jérémy Miroir
Catégorie Féminine: Fournel, Berrez, Tichet
Chez les filles, Géraldine Fournel (Sherco Academy) et Juliette Berrez (Yamaha) confirment leur bonne forme. Après un début de saison où elles se sont affrontées en mondial, elles ont remis ça ce week-end. Et c’est Fournel qui remporte son duel aujourd’hui, pour 11 secondes. La sociétaire du MCL Samatha Tichet les rejoint sur le podium.
Classement féminines : 1/ Géraldine Fournel – 2/ Juliette Berrez – 3/ Samantha Tichet

Une info FFM www.enduro-france.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici