yamaha rally

Coup de tonnerre mi-mars dernier lorsque le team Monster Energy Yamaha Rally a annoncé le renforcement de son équipe officielle avec l’intégration du Botswanais Ross Branch et de l’Américain Andrew Short. Le premier n’est autre que le meilleur rookie du Dakar 2019, deuxième du Merzouga Rally dans la foulée, 7e au Rallye du Maroc en fin d’année puis vainqueur d’une étape au Dakar 2020 avant de se blesser puis de déjanter. C’est la dernière valeur montante de la discipline qui quitte une équipe KTM pour les bleus, soutenu par l’importateur Afrique du Sud. Le second a fait l’objet d’un portrait dans notre numéro 106. L’officiel HVA, ex-star du MX et SX US, deuxième du Silk Way et vainqueur du Rallye du Maroc 2019 lâche donc l’usine autrichienne avec lequel il a découvert la discipline. C’est Luciano Benavides, du team KTM officiel, qui prend sa place chez Husky. Si Adrien van Beveren, l’Argentin Franco Caimi et le jeune Jamie McCanney restent sur la liste officielle du team Yamaha Rally, Xavier de Soultrait disparaît des rangs bleus qui semblent chercher à posséder plus d’as capables d’être aux avant-postes à l’image des teams KTM ou Honda. Une stratégie qui porte l’équipe de Marc Bourgeois et José Leloir à cinq pilotes. Adrien van Beveren devait faire son retour à la compétition aux côtés de Caimi en juillet pour le Silk Way puis le Sertoes au Brésil tandis que les premiers rounds devaient voir évoluer la nouvelle paire Shorty-Branch. La victoire de Honda semble donner encore plus envie à Yamaha !

Pour lire ou relire le portrait que nous avions réalisé d’Andrew Short, cliquez sur le lien suivant : Portrait SHort (1)