mathias bellino
Mathias Bellino vient d’annoncer sur les réseaux sociaux la mise en pause du team Honda ORC, qu’il avait lui-même créé en 2018 après sa séparation avec Husqvarna. Un team qui a fait rouler Alexis Beaud, Antoine Criq ou encore Hugo Blanjoue et Valérian Debaud par le passé. Une décision compréhensible autant que regrettable, les bons guidons n’étant pas légions dans le paddock du championnat de France d’enduro. On croise donc les doigts pour que la pause ne soit pas trop longue ! 

Le message de Mathias Bellino : 
Bonjour à tous,

Ce post n’est pas la pour vous annoncer la meilleure des nouvelles… Vous l’aurez surement compris/deviné, j’annonce « la mise en pause » du Team Honda ORC
Il y a 3 facteurs à prendre en compte:
– Les ambitions
Etant sportif dans l’âme, j’aime être en constante évolution. Et il en va de même pour le team.
Afin de continuer dans la direction prise depuis ma chute, j’avais de grosses ambitions pour la saison prochaine ; avec un coup de fusil presque réussi…
L’idée était de signer un jeune et bon crossman afin d’aller chercher le titre en France, ainsi qu’un podium en championnat du monde Junior ! Sur le papier c’était vraiment faisable, mais je n’ai finalement pas eu les budgets suffisant.
– Le budget
C’est, vous le savez, le nerf de la guerre. Et pour atteindre les objectifs / ambitions que j’ai toujours eus, il me faudrait signer les top pilotes, ce qui induit qu’il faut les payer, ce à leur juste valeur évidemment… Or, malgré le fait d’avoir des partenaires en or, je n’ai aucune « usine » derrière moi, ce qui m’a toujours limité, bien que jusqu’ici je m’en suis très bien sorti.
Aujourd’hui n’ayant pas le budget nécessaire pour payer des « tops guns » afin d’atteindre des objectifs sportifs plus importants, je n’ai donc plus la même motivation.
– Les projets personnels
Et pour s’ajouter à tout ceci, il y a des projets plus personnels et encore plus importants à mes yeux qui se profilent enfin à l’horizon… En effet, le premier je communiquerai dessus rapidement !
Le second étant plus qu’un projet, mais l’objectif de ma vie actuelle : ma rééducation.
Bien que j’ai réussi à en faire énormément depuis mon accident, j’ai réalisé que cela n’est encore pas suffisant au vu des progrès que je fais. Alors que le team occupait mon esprit et était source de motivation dans les jours difficiles, il occupait aussi le principal de mon temps et est trop souvent passé avant ma rééducation.
Je tiens à remercier du fond du cœur toutes les personnes qui ont contribué à ce que cette aventure puisse exister, avec tous les succès qui en ont découlé… Et en espérant surtout que ce ne soit que partie remise !
Sportivement
Mathias Bellino #69
L’image contient peut-être : une personne ou plus, moto et plein air