Même si la discipline n’est pas sa spécialité, Marc Bourgeois est venu à The Race avec de grosses ambitions pour sa quatrième participation. Vainqueur de l’enduro du matin il s’est ensuite imposé avec la manière à l’issue de trois heures d’efforts sur la boucle du soir que les pilotes avaient à parcourir trois fois. Il s’agit de la seconde victoire de l’officiel Yamaha Racing France sur l’épreuve, la dernière remontant à 2009. La victoire de Marc ne met pas un terme à sa saison puisqu’il sera au départ de la dernière manche de championnat de France le week-end prochain à Vorey (43) et ensuite il participera à l’En’duo du limousin le week-end du 1er novembre avec son ami Antoine Basset.

Quel était ton objectif en venant sur The Race ?
Marc Bourgeois : « J’y suis allé assez décontracté. Je connaissais la course et je savais que j’aurais mon mot à dire. Je n’ai pas fait d’entraînement spécifique, je me sentais en assez bonne forme. En revanche on a travaillé sur la moto en y mettant un allumage Formule Top et un éclairage Trail Tech. On s’y est pris au dernier moment et ils ont joué le jeu en nous envoyant les pièces rapidement. Pour en revenir à mes objectifs, je visais la première place. »

Comment s’est déroulée la course?
MB : « L’enduro du matin était rude. Dès le départ il y avait du franchissement assez physique. Les spéciales étaient belles, je m’y suis fait plaisir et d’ailleurs j’en remporte la plupart. L’après midi nous avions une boucle à parcourir trois fois. Comme j’avais gagné le matin je suis parti le premier. J’ai eu peur car seulement quelques minutes après être parti je me suis tanké dans un bourbier. Je me suis fait dépasser par deux ou trois pilotes qui me suivaient mais rapidement j’ai repris les commandes de la course en profitant d’erreurs de leur part. J’ai bouclé le premier tour sans trop forcer et j’ai augmenté la cadence au fil des tours. Je termine avec dix minutes d’avance sur Pierre Pallut et Julien Gauthier. C’était vraiment une course géniale, je me suis fait plaisir. On est vraiment avec le public tout au long de la journée, il y a du roulage de nuit et une super ambiance. Le Montoncel Racing Competition avait une fois de plus fait un super travail. »

Ton programme n’est pas terminé. Quels sont les prochains rendez-vous ?
MB : « La finale du championnat de France a lieu à Vorey le week-end prochain. Je vais essayer de prendre l’avantage sur Jérémy Joly avec qui je suis à égalité de points, deuxième ex-aequo. Ensuite je participerai à l’En’duo du limousin avec Antoine basset mon ex-collègue de l’EEAT ! Une fois que ces deux courses seront passées je rentrerai dans une intersaison dont le programme est déjà bien chargé. Dès la semaine prochaine je donnerai quelques infos. J’en profite pour féliciter Louis mon mécanicien qui fait un excellent travail à chacune de nos sorties. Merci aussi à tous mes amis venus en nombre sur la course ce week-end. « 

Newsletter Marc Bourgeois Photos Mathieu Talayssat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici