Marc Bourgeois s’affirme dans le Top 5 mondial

Le Grand Prix de Belgique qui avait lieu ce week-end à St Hubert a été une occasion supplémentaire pour Marc Bourgeois de confirmer sa solidité au plus haut niveau. Auteur de deux manches très régulières, l’officiel Yamaha s’est inscrit par deux fois dans le Top 5 chez les E1 (4/5), une catégorie très relevée dans laquelle la moindre erreur se paye cher. Ce bon résultat le maintient à la cinquième place provisoire avant la finale qui aura lieu les 03 et 04 octobre prochains à Requista.

Comment s’est déroulé ton Grand Prix ?

Marc Bourgeois : « J’étais vraiment en confiance tout le week-end. Dès le Supertest je savais que mon Grand Prix se passerait bien. Samedi ma régularité a payé, je finis quatrième. Dimanche les spéciales s’étaient vraiment défoncées, notamment la ligne. Il a fallu à la fois assurer et attaquer. Il ne me manque pas grand chose pour améliorer mon classement, j’ai vraiment le sentiment de beaucoup progresser au fil des Grand Prix. Le bilan est très positif. »

Que te manque-t-il pour aller chercher un podium ?

MB : « C’est difficile à dire. Ce week-end j’ai mis beaucoup d’engagement mais je n’étais pas complètement à l’aise avec la moto. Je pense avoir franchi un cap et du coup les réglages que nous avions fait ne m’ont pas permis de concrétiser davantage. Cette semaine nous allons travailler dans ce sens sur les suspensions. L’épreuve de Moirans en Montagne sera l’occasion de faire un test grandeur nature. »

Les ISDE approchent, tu es prêt ?

MB : « Oui ! J’avoue être très impatient. Faire partie de l’équipe Trophée est très gratifiant, je suis très content d’être dans la sélection tricolore. Certaines équipes sont à craindre, à l’image des USA ou de l’Australie, mais le sang neuf de cette sélection 2015 est très certainement une bonne stratégie. Avant coup l’équipe me semble homogène, je pars avec des ambitions. »

Ton prochain rendez-vous ?

MB : « Ce sera à Moirans en Montagne, sans Christophe Nambotin malheureusement. Je suis en tête du championnat de France et je compte bien y rester. Anthony Boissière semble avoir retrouvé beaucoup de vitesse. Avec Julien Gauthier et lui j’ai du pain sur la planche… »

Source Marc Bourgeois – agence ciblekom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici