Le Trèfle Lozérien constituait un des grands enjeux de la saison 2013 de Marc Bourgeois. Auteur d’une première journée en très léger retrait par rapport aux animateurs, l’officiel Yamaha s’est ensuite montré beaucoup plus incisif, notamment le troisième jour où il s’est battu toute la journée dans le trio de tête. Des efforts qui se sont vus récompensés par un excellent classement final puisque Marc termine 4e de cette édition 2013, à seulement trois secondes du podium. Même s’il s’était présenté sur l’épreuve avec davantage d’ambition quant à son classement, Marc est très satisfait et pense déjà à l’année prochaine !
Peux-tu débriefer ton Trèfle 2013 ?
Marc Bourgeois : «Le résultat est bon, donc d’une manière générale j’ai une majorité de choses positives à retenir. Ma seule cause de déception vient probablement du fait que ma première journée me coûte très cher au classement ! Je me suis mis une sorte de pression, probablement liée à l’envie de bien faire et de réussir cette course. Du coup j’ai été très en retrait par rapport à mon meilleur niveau de pilotage. Pourtant, je l’avoue, j’avais à coeur de faire partie des leaders dès la première journée. Je suis capable d’aller vite sur les tracés vierges, mais ça ne l’a pas fait. Pourtant la météo était pourrie, ça aurait dû m’aider ! (rire). Lors de la deuxième journée je me suis senti de mieux en mieux, plus libéré, davantage dans mon pilotage. J’étais moins parasité que la veille. Cela m’a beaucoup motivé et j’ai enchainé sur une super troisième journée !  Dès les premiers chronos je me sentais bien, j’avais de la vitesse. J’étais deuxième une partie de la journée, et finalement je termine troisième ! Le classement final est une belle récompense, même si les trois petites secondes qui me séparent du podium sont dures à encaisser…»
Dans quel état d’esprit es-tu à l’issue de cette compétition ?
MB : «Je me suis retrouvé. Je trainais pas mal d’appréhension, probablement liée à la peur de me blesser. Je m’en suis rendu compte en Espagne, ça m’a permis de commencer à tourner une page morale. J’ai vraiment le sentiment d’être passé à autre chose durant ce week-end. Dimanche j’avais de super sensations, j’étais vraiment bien sur la moto, tout semblait automatique. Ça me met en confiance pour la suite. Cette saison est faite de nouvelles choses, je mets tout en place petit à petit, j’accepte que ça prenne un peu de temps. Sur ce Trèfle en particulier je me suis vraiment donné les moyens de faire un beau résultat. Je suis arrivé tôt sur place, j’ai fait beaucoup de reconnaissances de spéciales. Je suis très motivé pour faire mieux l’année prochaine et j’y crois !»
Te sens-tu d’attaque pour la deuxième manche du championnat de France ce week-end ?
MB : «Je vais tenter de rester sur la bonne vague ! Je suis troisième du classement provisoire, je vais tout faire pour garder la même dynamique que ce week-end et tenir les deux jours. A Champagne Mouton j’ai manqué de régularité en seconde manche, je ferai tout cette fois-ci pour répondre présent les deux jours.»
Rendez-vous avec Marc à Saint Palais les 1er et 2 juin prochains !
Newsletter Marc Bourgeois, Photo Mathieu Talayssat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici