manuel-lettenbichler

L’Allemand Manuel Lettenbichler a été couronné Champion du Monde FIM de Hard Enduro 2022 ce week-end, après avoir remporté le 24MX Hixpania Hard Enduro. L’issue du Championnat du Monde FIM de Hard Enduro de cette année dépendait du résultat de la huitième et dernière manche de la saison, avec Manuel Lettenbichler aux prises avec le très régulier Mario Roman et sa Sherco. Graham Jarvis complète le podium du championnat.

Après avoir été le plus rapide lors des qualifications du vendredi et du samedi, Manuel Lettenbichler avait l’avantage de partir en premier. Immédiatement en tête, il s’est appliqué à mettre le plus de distance possible à son rival Roman dès le premier tour. Roman, lui, partait en neuvième position et avait du travail pour rattraper le pilote allemand.

Après un bon premier tour, Mario s’est frayé un chemin dans le trafic et s’est rapidement retrouvé dans les roues d’Alfredo Gomez et de Trystan Hart, respectivement deuxième et troisième. Ayant besoin d’un peu plus de temps pour se débarrasser de Hart puis de Gomez, Mario s’est hissé à la deuxième place.

Avec Manuel devant avec trois minutes d’avance sur Mario, la chasse était ouverte. En entrant dans la dernière côte d’Hixpania en tête, le titre est à portée de main de Lettenbichler. Dans les dernières montées incroyablement raides, l’Allemand n’a commis aucune erreur et a franchi la ligne d’arrivée en tant que vainqueur de la course et nouveau champion du monde FIM d’enduro extrême 2022.

Contraint de s’avouer vaincu, Mario Roman a terminé à un peu moins de cinq minutes de Lettenbichler, deuxième, pour clôturer sa saison 2022 vice-champion. Gomez termine derrière Roman à la troisième place de ce Hixpania Hard Enduro 2022. Trystan Hart et Graham Jarvis complètent le podium.

En Junior, Matthew Green a fait le boulot. Avec une avance confortable sur Suff Sella (KTM), le Sud-Africain savait qu’il n’avait pas besoin de gagner pour remporter le titre. C’est ce qu’il a fait avec la neuvième place scratch, troisième Junior derrière Suff Sella.

Manuel Lettenbichler (KTM) : « CHAMPION DU MONDE ! Je suis très content ! J’avais la pression ce matin. J’étais assez nerveux avant le départ. En partant le premier, je me suis installé en tête, mais après une heure, je me sentais assez fatigué. Je savais que Mario était deuxième et qu’il n’avait que deux minutes de retard sur moi, alors je devais rester concentré. Une fois que j’ai atteint les dernières montées, j’ai commencé à être excité par le titre, sachant qu’il était si proche. C’est incroyable d’être le champion du monde 2022 de Hard Enduro. Ça a été une année folle et bonne. C’était génial de se battre contre les gars, mais je suis prêt à faire la fête maintenant ! »

manuel-lettenbichler
Mario Roman n’a pas gagné le titre mais a tout de même réalisé une superbe saison sur sa Sherco.

Mario Roman (Sherco) : En partant en neuvième position, je savais que ce serait une bataille difficile pour rattraper Mani, mais j’ai fait de mon mieux. J’ai dépassé environ cinq pilotes assez rapidement, mais il m’a fallu du temps pour dépasser Alfredo (Gomez) et Trystan (Hart). Mon rythme était bon, mais Mani aussi et je n’arrivais pas à m’approcher suffisamment de lui. C’est frustrant de perdre le titre. J’ai donné le meilleur de moi-même toute l’année. Félicitations à Mani. Enfin, un grand merci à Sherco pour son incroyable soutien. »

Graham Jarvis (Husqvarna) : « Cela a été un bon week-end et une bonne journée aujourd’hui. Terminer à la troisième place du championnat est brillant. J’ai commencé la saison avec ma propre équipe et je revenais d’une blessure. Mais nous sommes tout de suite montés sur le podium en Israël et nous avons ensuite remporté les Red Bull Romaniacs. Pour un vieux monsieur, je pense que nous nous sommes bien débrouillés ».

Matthew Green (KTM) : « C’est incroyable d’être le premier champion junior en Hard Enduro. J’étais nerveux en arrivant aujourd’hui, mais j’ai réussi à rester concentré, à rouler en douceur et à faire le travail. Gagner ce titre était un grand objectif pour mon équipe Rigo Racing et moi-même, donc je suis super heureux de l’avoir atteint. »

Résultats : Round 8 – 24MX Hixpania Hard Enduro

ACERBIS LOST ROADS

1. Manuel Lettenbichler (KTM) 2:39:59.624 ; 2. Mario Roman (Sherco) 2:44:40.569 ; 3. Alfredo Gomez (GASGAS) 2:52:01.206 ; 4. Trystan Hart (KTM) 2:56:15.121 5. Graham Jarvis (Husqvarna) 2:56:21.395 ; 6. Wade Young (Sherco) -1lap, 2:34:01.579 ; 7. Michael Walkner (GASGAS) -1lap, 2:31:34.893 ; 8. Suff Sella (KTM) -1lap, 2:32:49.159 ; 9. Matthew Green (KTM) -2laps, 2:33:40.722 ; 10. Francesco Moret (GASGAS) -2laps, 2:37:05.017…

Classement du championnat (après la 8ème manche)

1. Manuel Lettenbichler (KTM) 127pts ; 2. Mario Roman (Sherco) 120pts ; 3. Graham Jarvis (Husqvarna) 93pts ; 4. Teodor Kabakchiev (KTM) 72pts ; 5. Alfredo Gomez (GASGAS) 72pts ; 6. Michael Walkner (GASGAS) 66pts ; 7. Trystan Hart (KTM) 63pts ; 8. Billy Bolt (Husqvarna) 62pts ; 9. David Cyprian (KTM) 61pts ; 10. Wade Young (Sherco) 56pts…

Classement de la Coupe du monde junior (après la 4e manche)

1. Matthew Green (KTM) 77pts ; 2. Suff Sella (KTM) 67pts ; 3. Mitchell Brightmore (Rieju) 64pts ; 4. Robert Crayston (KTM) 37pts ; 5. Kacper Dudzic (GASGAS) 34pts…

Les résultats complets ici.