sherco 2023

Les Sherco 2023 ont été dévoilées ce matin même. Avec assez peu de changements, il faut bien le reconnaitre, mais une gamme toujours aussi complète, puisqu’elle s’étale de 125 cm3 en 2T évidemment, avec la Sherco 125 SE, à 500 avec la Sherco 500 SE-F.

On note toutefois une différence majeure par rapport à la gamme 2022, avec l’abandon, tout simplement, des modèles Racing au profit des seuls modèles Factory, c’est à dire les version les mieux équipées et aussi les plus onéreuses. On rappelle que ces Racing, qui disposaient depuis l’année dernière d’éléments de suspensions KYB, avaient beau être de très bonnes machines pour 99% des pilotes, elles peinaient à trouver leur public en comparaison des flambantes Factory. Là, le problème est réglé !


Alors, à part ça, quelles nouveautés sur ces nouvelles Sherco 2023 ? Si l’on excepte les coloris, avec un kit déco retravaillé, il faut bien reconnaitre qu’il n’y en a pas vraiment… Sherco, à l’instar des autres constructeurs européens et même nippons peinent déjà à réunir suffisamment de pièces pour monter les motos, la faute au Covid qui a créé de gros soucis d’approvisionnement. sherco 2023 sherco 2023 sherco 2023 sherco 2023 sherco 2023
On repart donc avec des modèles identiques qu’en 2022, ce qui, d’ailleurs, n’a rien d’un problème tant ces machines nous avaient séduites l’an dernier. Le constructeur nîmois n’en est plus à faire ses preuves, avec des produits très aboutis et compétitifs et un équipement très complet (suspensions KYB, selle diamant gris Selle Dalla Valle, mousse de guidon Neken, ligne d’échappement 4T Akrapovic, disques de freins Galfer, plaquettes de frein Brembo, vase d’expansion et ventilateur de série, sabot moteur AXP…). Bref, du top matos made in France, ces Sherco 2023 !

Plus d’informations sur le site internet du constructeur ici.