L’enduro est un sport accessible, à sensations fortes, et qui permet de découvrir la conduite d’endurance du cross country. Il présente cependant quelques risques de chute, et c’est pourquoi il est important d’investir dans des équipements essentiels qui assureront votre sécurité et votre confort.

Les pneus

Le choix des pneus est crucial pour la pratique de l’enduro. Ils doivent être robustes, supporter les chocs et être particulièrement maniables sur tout type de terrain, avec un excellent grip pour éviter les dérapages, surtout lors de la prise d’angle.

À noter que les motos tout-terrain n’ont pas besoin de pneus 4 saisons, contrairement aux voitures qui, elles, en tirent de nombreux avantages comme l’explique en détail le site bestdrive.fr.

Le casque

Pour des raisons évidentes, le casque est un élément crucial de votre kit de sécurité. Si vous participez à un événement organisé, assurez-vous de bien lire les règles : de nombreux événements d’enduro demandent désormais aux motocyclistes de porter une protection faciale complète.

Les casques intégraux peuvent être encombrants, mais ils apportent une sécurité irremplaçable, surtout lorsque vous virevoltez sur les pistes et au-dessus des rochers.

Le masque

Le masque de moto offre l’ultime protection pour les yeux. S’il est tout à fait possible de porter des lunettes de protection, le masque offre une protection supérieure contre le vent, la poussière, la terre et la boue qui jailliront immanquablement lorsque vous foncerez sur les pistes. Le masque fonctionne particulièrement bien avec un casque intégral, pour une protection totale du visage.

Les chaussures

Veillez à choisir des bottes de piste et non des bottes de route. Elles sont en effet plus rigides et offrent une meilleure protection en cas de chute. Vérifiez bien qu’elles puissent résister aux intempéries et qu’elles soient imperméables, car vous rencontrerez probablement des pistes boueuses ou des flaques d’eau sur votre route.

Les gants

Non seulement les gants vous aideront à protéger vos mains en cas de chute, mais — s’ils ont une prise décente — ils peuvent également vous aider à mieux contrôler votre moto, particulièrement dans des conditions pluvieuses ou boueuses. Lorsque vous choisissez une paire de gants, pensez bien aux conditions météorologiques de vos prochaines sorties. La chaleur et l’imperméabilité des gants varient en effet d’un modèle à l’autre.

Les genouillères

Si, auparavant, les genouillères étaient lourdes, encombrantes, et ajoutaient une contrainte de maniabilité à la moto, ce n’est désormais plus le cas. Il existe différents modèles et différentes tailles de genouillères. Assurez-vous de tester leur confort avant de les acheter : vous ne devriez même pas les sentir lorsque vous les portez. Les genouillères qui rentrent dans la peau ou glissent en pleine course seront vite très exaspérantes.

Le sac d’hydratation

Rester hydraté est essentiel, particulièrement lors de longues sorties et sous de fortes chaleurs. Un sac d’hydratation est très pratique pour boire en cours de route, et vous n’aurez pas à vous embarrasser de bouteilles d’eau. De plus, de nombreux sacs offrent désormais des protections pour le dos, ainsi que de l’espace de rangement pour des outils ou des snacks.