SuperEnduro © photo Future7Media
SuperEnduro © photo Future7Media

(Communiqué ABC Communication) Après une première tentative avortée la saison passée, le Championnat du Monde FIM Maxxis de SuperEnduro posera finalement pour la première fois ses crampons en Finlande le week-end prochain, plus précisément au Messukeskus d’Helsinki.

C’est la Suomen Moottoriliitto ry (SML), représentée par l’ancien Crossman Kurt LJUNGQVIST et son président, qui s’occupera de l’organisation de cette 3e épreuve de la saison 2015. Une manifestation qui se fera dans un contexte particulier car elle est intégrée au salon de la moto d’Helsinki et devrait donc rencontrer un énorme succès populaire.

Déjà organisateur d’un Supercross durant l’Helsinki Motor Show les années passées, la SML avait besoin de changement et c’est donc tout naturellement qu’elle s’est tournée vers le SuperEnduro. Les stars de la discipline prendront donc leurs quartiers dans le plus grand centre des expositions de Finlande… au Messukeskus d’Helsinki ! Ce grand centre de congrès et de conférences, qui a reçu plus d’un million de visiteur sur l’année 2013, a accueilli de nombreux concerts tels que ceux de David BOWIE ou Gary MOORE ainsi que de nombreuses expositions et conventions.

Helsinki, capitale et plus grande ville du pays, est située dans la région d’Uusimaa. Cette ville multiculturelle (plus de 130 nationalités résident dans la ville) d’environ 602 000 habitants s’étale sur une presqu’île entourée d’un très grand nombre d’îles. Port marchand ouvert sur le golfe de Finlande et la mer Baltique, Helsinki a souvent été utilisée pour des tournages de cinéma, à l’époque de la guerre froide, pour représenter l’ancienne capitale impériale Russe, St Petersburg, dont elle est si proche.

Seistola face aux spécialistes du SEWC…

Malgré une victoire au Grand Prix d’Allemagne pour seulement un petit point sur David KNIGHT (GB – KTM), 2015 n’a pas débuté aussi aisément que prévu pour Taddy BLAZUSIAK (PL – KTM). En effet, même si le quintuple Champion du Monde comptabilise 13 points d’avance sur Knighter au classement provisoire, le géant de l’île de Man et son compatriote Jonny WALKER (GB – KTM) ont montré que l’officiel KTM n’était pas imbattable et que la tendance pouvait s’inverser très rapidement… Pilote le plus rapide en piste depuis le début de la saison, WALKER espère que sa victoire lors de la troisième manche en appellera d’autres et lui redonnera la confiance qui lui manquait depuis Gdansk (Pologne). Derrière BLAZUSIAK, KNIGHT et WALKER, c’est une autre triplette qui devrait faire parler d’elle et tentera de voler la vedette aux trois pilotes précités. En effet, les Américains Taylor ROBERT (KTM – 69 pts) et Cody WEBB (KTM – 68 pts) ainsi que l’Espagnol Alfredo GOMEZ (HVA – 67 pts) ne se feront pas de cadeaux dans la bataille pour la quatrième position tout en cherchant à rattraper leur retard sur le trio de tête… Avantage à ROBERT qui semble de plus en plus à l’aise sur les pistes européennes et n’était pas loin d’engranger sa première victoire à Riesa (Allemagne) au début du mois. Dani GIBERT (E – Gas Gas), spécialiste des manches à départ inversé, pourrait lui aussi se mêler à la bagarre. Pour Mario ROMAN (E – KTM), Paul BOLTON (GB – KTM) ou encore Xavi LEON (E – HVA), l’objectif ne sera pas le même… En effet, ces trois pilotes «non-Grading List» ont la possibilité de s’assurer une place dans le Top 10 et de s’offrir un voyage au Mexique et au Brésil. Si ROMAN (8e) et BOLTON (9e) sont en position très favorables, LEON aura fort à faire et aura pour obligation de reprendre 7 points à Danny MCCANNEY (GB – HVA) pour accrocher la 10e place qualificative. Mais le Champion du Monde Junior 2013, après des résultats décevant sur les deux premiers Grand Prix, cherchera à se reprendre et à montrer qu’il vaut bien mieux que cette 10e position… Même son de cloche pour Kyle REDMOND (USA – Beta) et surtout Giacomo REDONDI (I – Beta). Pour leur part, Eloi SALSENCH (E – Gas Gas) et Aurélien ADDESSO (F – Kawasaki) chercheront à se qualifier une nouvelle fois… Mais le public Finlandais n’aura d’yeux que pour Matti SEISTOLA (SF – Sherco)… Pilote très spectaculaire, le Finlandais cherchera à jouer les trouble-fêtes tout en montrant qu’il peut largement rivaliser avec les protagonistes de la discipline…

Chez les Juniors, le troisième round entre l’actuel leader Ty TREMAINE (USA – KTM) et son premier dauphin Andreas LINUSSON (S – KTM) s’annonce une nouvelle fois sous haute tension. En effet, l’Américain, après avoir dû céder la victoire du Grand Prix d’Allemagne au Suédois, s’était plaint «du pilotage dangereux de LINUSSON»… Une rivalité en devenir ? Après un excellent résultat à domicile (3e), Manuel LETTENBICHLER (D – KTM) cherchera à confirmer sa troisième place au provisoire. L’Allemand devra se méfier de Gethin HUMPHREYS (GB – HVA) qui semble de plus en plus à l’aise sur son Husqvarna. Attention aussi aux Sud Africains Blake GUTZEIT (ZAF – HVA) et Wade YOUNG (ZAF – KTM) qui ont réalisé des débuts très encourageants à Riesa et pourrait être encore plus incisifs ce week-end. Jack EDMONDSON (GB – KTM), Tim APOLLE (D – HVA), Oskar KACZMARCZYK (PL – KTM), Owain HUMPHREYS (GB – HVA), quant à eux, continueront leur apprentissage de la discipline tout en cherchant à se rapprocher du Top 5…

BRISTOW vers un deuxième titre ?
Enfin, après un premier Grand Prix qui a vu Emma BRISTOW (GB – Sherco) réaliser le doublé et être en ballotage favorable pour le titre, le dénouement de la catégorie Féminine se jouera samedi après-midi. Avec 6 points d’avance sur Sandra GOMEZ (E – HVA) et 10 unités sur Jane DANIELS (GB – HVA), Emma BRISTOW aura l’avantage psychologique et pourrait bien signer un deuxième titre Mondial en deux ans. Mais elle devra compter sur la pugnacité de DANIELS et GOMEZ. Il faudra aussi garder un œil sur la Championne d’Endurocross 2014, Lexi PECHOUT (CAN – Sherco) qui après des débuts décevants aura à cœur de se racheter !

Après les deux premiers Grand Prix, Taddy BLAZUSIAK reste donc leader mais WALKER, ROBERT, KNIGHT et consorts ont montré qu’il n’était pas invulnérable. Rendez-vous donc dès 13h00 ce Dimanche 1er février où les stars du SEWC vous attendent une nouvelle fois pour un show garanti au cœur d’Helsinki !

Retrouvez tous les résultats et les photos sur : www.enduro-abc.com

© photo Future7Media

Infos Pratiques :
– Helsinki (Capitale de la Finlande) ;
– Samedi 31 janvier à partir de 16h00 : Women Class
– Dimanche 1er Février à partir de 13.00 : Prestige et Junior class
– Organisation: Suomen Moottoriliitto ry (SML);
– Site Internet : www.enduro-abc.com ;
– Déroulement : 3 Finales pour la catégorie sénior, 3 finales pour les Juniors, 2 finales pour les Féminines ;
– Aéroport : Helsinki

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici