Pourquoi le Rallye Dakar a été délocalisé hors du continent africain

Dans l’univers du sport mécanique, il existe différentes courses toutes plus prestigieuses les unes que les autres, mais le Rallye Dakar est certainement l’une des plus populaires. Créée il y a plus de 40 ans, cette compétition de grande vitesse se déroule dans le désert et réunit différents participants qui parcourent de très longues distances en voiture, à moto et en camion pour une destination connue d’avance. Le tournoi s’est fait un nom dans le domaine du sport mondial et est devenu au fil des années l’une des courses les plus suivies.

La célébrité du Rallye-Dakar a inspiré de nombreuses autres courses, et s’est même étalée sur d’autres secteurs. Le tournoi automobile a par exemple été à l’origine de la conception de plusieurs options de divertissement, dont des jeux de casino en ligne fiable, notamment les machines à sous. Lorsque vous vous assurez de choisir des sites de confiance pour jouer à ces titres, vous pouvez vous attendre à vivre une expérience très satisfaisante. En dehors de ces jeux de casino en ligne fiable, l’influence de ce Rallye se remarque au niveau des films ou des séries TV. Tout cela démontre l’impact de cette course, et cela amène encore plus à regretter qu’elle ait été délocalisée d’Afrique. En effet, suite à quelques évènements malencontreux, cette compétition s’est vue déporter vers l’Amérique du sud dans premier temps, puis en Arabie Saoudite. Quelle pourrait être la raison de cette immigration et pourquoi malgré cela la course continue de porter ce nom ?

Rallye Dakar – Qu’est-ce que c’est ?

Le Rallye Dakar ou « le Dakar » est une course hors-piste qui se déroule chaque année pendant 15 jours dans le désert et rassemble plus 500 participants du monde entier. À chaque édition, on retrouve environ 60 nationalités différentes et plus de 500 véhicules tout terrain en compétition. Le parcours de plus de 7 500 kilomètres est constitué en une épreuve de plusieurs étapes lors de laquelle endurance, volonté et mental d’acier sont les clés pour la victoire finale. À l’origine, l’ultime destination du Rallye Dakar était le Sénégal, le pays de la Teranga. Cependant, suite à l’annulation de l’édition de 2008 pour des raisons de menaces terroristes, le continent sud-américain est devenu le territoire d’accueil du Rallye Dakar. Puis, l’Arabie Saoudite a pris le relais à partir de l’édition 2020.

Le Rallye Dakar est une course à part. Contrairement à plusieurs autres compétitions de sport mécanique, elle impose aux participants une absence totale d’outils de navigation. Ces derniers devront juste avoir en leur possession un compas et quelques coordonnées avec lesquelles ils pourront s’orienter, chose qui n’est absolument pas facile. Il est donc important que ces compétiteurs soient dotés d’un excellent sens de l’orientation. ‘’C’est indispensable pour naviguer dans un environnement qui recèle une surprise tous les cent mètres. Ce n’est pas à la portée du premier venu, il faut avoir une certaine compréhension du terrain.’’ expliquait la Team Coronel pour appuyer cette logique.

Historique

Tout commence en 1977, année à laquelle Thierry Sabine réalise à moto le rallye Abidjan-Nice. Il s’agit là d’une course organisée par Jean Claude Bertrand qui réunissait différents véhicules à savoir des voitures traditionnelles, des 4×4, des motos et des camions. Néanmoins, à la grande surprise de tous, un participant, en l’occurrence Thierry Sabine, se perd dans le désert libyen, et ce, pendant 3 jours. Sauvé in extremis, il rentre en France fasciné par les beaux paysages qu’il a observés. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, les épreuves et l’expérience de cette compétition extrême l’ont émerveillé. Il promet alors de partager ses découvertes et imagine dès lors un parcours partant de l’Europe pour l’Afrique. Celui-ci prendra le départ de Paris pour s’achever à Dakar, d’où le nom « Paris-Dakar » donné lors des premières éditions. À son inspiration, Thierry Sabine associe une devise : ‘’Un défi pour ceux qui partent. Du rêve pour ceux qui restent’’.

Ce projet devient très rapidement une réalité le 26 décembre 1978, date du lancement officiel du tout premier Paris-Dakar. Au total, il y avait 182 véhicules sur la place du Trocadéro pour un périple de 10 000 km vers l’inconnu. Parmi les 74 participants, Cyril Neveu au guidon d’une Yamaha 500 XT ouvre le palmarès du premier Rallye en devenant le vainqueur de cette épreuve. Au fil des années, cet évènement a eu un succès fulgurant. On note alors une forte augmentation du nombre de participants et de véhicules à chaque édition. De 1980 à 1981 par exemple, le nombre de véhicules est passé de 216 à 291. En 1988, ce chiffre est passé à 603 véhicules. Jusqu’en 2007, la destination est presque restée la même : Dakar. Suite à l’annulation de l’édition de 2008, le Rallye Dakar encore appelé le Dakar a lieu sur les terres sud-américaines, et ce, pendant 10 ans, c’est-à-dire de 2009 à 2019. Ce n’est qu’en 2020, que le Dakar a pris place en Orient, plus précisément en Arabie Saoudite, ce qui a permis aux nombreux participants de découvrir également les déserts et les beaux paysages des régions telles Djeddah et Qadiya. Notons que quelques évènements ont marqué les différentes éditions, notamment l’accident aérien de 1986 ayant provoqué la mort du fondateur Thierry Sabine.

Quelques statistiques

Quand on dit Rallye Dakar, on dit statistiques. Il en existe une kyrielle si l’on doit considérer les éditions de 1978 jusqu’en 2021. Pour cela, nous allons seulement nous attarder sur quelques chiffres incontournables. Commençons par l’édition la plus longue et la plus courte. En 1986, le Dakar impliquait un parcours de 15 000 km alors qu’en 1981, celui-ci était de 6 263 km. Plusieurs compétiteurs participaient à cette course, mais certains se sont démarqués par le nombre de victoires obtenues sur l’ensemble des éditions. Dans la catégorie Autos par exemple, le plus grand vainqueur d’étapes sur les éditions de 1979 à 2021 est Ari Vatanen avec au compteur 50 victoires. Par contre, dans la catégorie Motos, c’est le pilote Stéphane Peterhansel qui fait figure de recordman avec 33 victoires au total.

Chaque année, de nombreux constructeurs ont marqué l’histoire du Rallye Dakar. On peut ainsi citer les marques comme Yamaha, KTM, Kamaz, Mitsubishi, Peugeot, BMW, Mercedes, Tatra, Honda, Citroën, Porsche, Volkswagen, et bien d’autres. Cependant, dans le top 3 des constructeurs les plus victorieux toutes catégories confondues, l’on retrouve Yamaha, KTM et Kamaz respectivement avec 19, 17 et 15 victoires. Attendons de voir si au cours de l’édition 2022, l’un des deux derniers constructeurs se rapprochera de Yamaha.

La raison pour laquelle le Rallye Dakar ne se déroule plus en Afrique

Plusieurs raisons expliquent pourquoi le Rallye Dakar ne se fait plus en Afrique. Cependant, la principale, c’est bien la menace terroriste de 2008. En effet, le parcours de cette édition impliquait la Mauritanie qui devait accueillir au total 8 étapes. Mais, dans les jours qui ont précédé le lancement officiel de l’évènement, 4 touristes français ont été assassinés par les jihadistes du groupe islamique Al-Qaida. Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement français d’entre-temps, déconseille alors à tous les ressortissants français de se rendre en Mauritanie. C’est ainsi que les organisateurs du Dakar se sont retrouvés dans l’obligation d’annuler l’édition de cette année-là. Dès lors, le Rallye Dakar ne s’est plus jamais déroulé en Afrique. La menace terroriste est permanente a signifié Amaury Sport Organisation qui annonce par la suite que le tournoi de 2009 se déroulerait au Chili et en Argentine.

Pourquoi le Rallye Dakar n’a pas changé de nom ?

Depuis bientôt 12 ans, la même question se pose dans le rang des anciens amateurs de l’événement, plus ou moins aguerris du sport automobile. Pourquoi le Dakar ne change-t-il pas de nom ? Accepteriez-vous de voir une course traversant la France s’appeler « la Moscou » ou « le Washington » ? Pas évident ! Alors, pourquoi ne pas rebaptiser « le Dakar », déplacé désormais à plus de 7 500 km des terres de la capitale sénégalaise ? En vrai, bien que la compétition ait déménagé de l’Afrique, il faut dire qu’elle n’a connu aucun changement majeur. La densité des épreuves et l’esprit d’aventure qu’elles offrent sont restés intacts.

‘’C’est Dakar !’’ rassure Etienne Lavigne, le directeur de la course. ‘’Je dirais même qu’il n’a jamais aussi bien porté son nom en tant que nom d’un événement extrême de sports mécaniques. Nous retrouvons même ce qui a fait son succès à savoir la découverte, l’aventure et l’inconnu’’ poursuit-il. Bien que de nombreuses personnalités, dont l’ancien ministre de la Culture sénégalaise Youssou N’Dour, critiquent le maintien de ce nom alors que la course ne se déroule plus en Afrique, l’Amaury Sport Organisation persiste dans cette idée. Pour eux, il s’agit de cinq lettres synonymes d’aventure, de galères, de dunes, de bivouacs et d’entraide, que ce soit au guidon de aussi belles motos puissantes ou au volant de voitures résistantes. Il s’agit d’un mot qui constitue l’âme même de cette compétition. Aujourd’hui, ce nom représente une marque indissociable du tour. D’ailleurs, le logo l’incarne si bien par l’image du touareg avec la capuche, et cela attire de nombreux compétiteurs ainsi que de nombreuses marques partenaires à l’évènement.

Rallye Dakar 2022 : Parcours, où et quand

Le parcours du Dakar 2022 sera une nouvelle fois situé en Arabie Saoudite. Cette fois, les participants iront à la découverte de régions étrangères tout au long des trois étapes proposées. Les compétiteurs prendront le départ à Ha’il pour marquer une pause à Riyad et finir la course à Jeddah. Comme souvent, ces étapes seront réparties sur une période de 15 jours. Ainsi, la première étape débute le 2 janvier 2022 depuis Ha’il, et la dernière prendra fin le 14 janvier 2022 à Jeddah.