Une année complète d’EnduroGP, ça en fait des images stockées qui ne serviront jamais… Sauf en fin de saison, pour faire un chouette bêtisier !