Anthony Boissière
Anthony Boissière

Après un été qui n’a pas été de tout repos pour le Team Pulsion, qui s’est notamment illustré sur la célèbre épreuve de La Chinelle, en Belgique, le Championnat de France d’enduro a repris ses droit ce week-end dans la très belle et accueillante ville de Sancey-Le-Grand. Une épreuve au tracé relativement facile, d’autant que la météo a offert un temps magnifique tout au long de l’épreuve. Magnifique également, la performance de l’équipe, qui monte toujours en puissance et qui s’impose aujourd’hui comme le meilleur team derrière les ogres KTM et Husaberg.
La course qu’a réalisé Anthony Boissière (photo ci-dessus, © Mathieu Talayssat) en E1 n’est pas étrangère à cette situation. Le jeune pilote issu du cross semble avoir gagné en maturité. Il réalise de bien meilleures entames de journée et a pu se bagarrer les 2 jours avec Antoine Méo, champion du monde E1. Il se positionne à la seconde place samedi et dimanche, et on peut parier, compte tenu de sa progression, qu’il ne tardera pas à aller se bagarrer pour une victoire.
En E2, la course a été plus difficile pour Julien Gauthier. Lui qui avait démontré qu’il était capable d’aller bousculer le leader Pierre-Alexandre Renet a chuté lourdement dès la première spéciale de la journée, hypothéquant ses chances de se battre en tête de course. Samedi, il a serré les dents toutes la journée et parvient à finir à la seconde place. Dimanche, les conséquences de sa chute se faisant plus pénibles, il cédera sa seconde place à Romain Dumontier pour 4 dixièmes seulement. Il n’y aura heureusement pas de conséquence au classement provisoire. Julien consolide sa seconde place, avec 16 points d’avance sur Antoine Basset.
Le team Moto Pulsion a désormais rendez-vous à Saint-Flour pour la finale du Championnat du Monde d’Enduro, dès vendredi prochain.

Julien Gauthier, © photo M. Talayssat
Julien Gauthier, © photo M. Talayssat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici