KTM PRÊT À PRENDRE LE DÉPART EN WORLD ENDURO SUPER SERIES 2018

Pour 2018, le team Red Bull KTM Factory Racing sera officiellement au départ du nouveau championnat World Enduro Super Series, en lice dès l’Extreme XL Lagares au Portugal du 11 au 13 mai.

Accordant toute son attention à la compétition, le team Red Bull KTM Factory Racing va aligner cinq pilotes pour l’intégralité des huit journées de championnat avec Taddy Blazusiak, Josep Garcia, Jonny Walker, Cody Webb et Nathan Watson. Tous attendent avec impatience le départ de cette nouvelle série pluridisciplinaire.

Le World Enduro Super Series (WESS) répond à la diversification sans cesse croissante du sport enduro en réunissant les événements des différents styles – Hard Enduro, Classic Enduro, Cross-Country et Beach Race – au sein d’un championnat unique. Offrant de nouveaux défis aux pilotes KTM officiels, la compétition exige de nombreuses compétences de la part de tous les athlètes, notamment la vitesse, la technique et l’endurance.

Plus particulièrement intéressant pour KTM, les pilotes amateurs vont se mesurer directement avec les professionnels dans tous les événements. Collectivement, le championnat va réunir des milliers de compétiteurs et de spectateurs pour assurer des niveaux d’engagement élevés avec les fans à chaque rendez-vous. Grâce à une couverture TV, presse papier et web étendue, le championnat et ses huit différentes courses uniques vont profiter d’une immense exposition auprès des spécialistes et du grand public.

Exigeant de nombreuses compétences et un haut niveau technique, le WESS va défier les pilotes comme jamais cela n’a été fait ces dernières années. Chaque compétiteur va devoir s’adapter et se montrer à la hauteur des enjeux pour être couronné Ultimate Enduro Champion.

C’est l’Extreme XL Lagares au Portugal qui sonnera le départ du WESS 2018 le 11 mai. Le championnat égrènera ensuite l’ErzbergRodeo Red Bull Hare Scramble (Autriche), le Trèfle Lozérien AMV (France), le Red Bull Romaniacs (Roumanie), le Red Bull 111 Megawatt (Pologne), le Gotland Grand National (Suède) et le Red Bull Knock Out aux Pays-Bas. Une journée additionnelle sera bientôt confirmée.

Pit Beirer (Directeur Sports mécaniques KTM) : « C’est avec un immense plaisir que KTM annonce sa nouvelle direction en participant au nouveau World Enduro Super Series 2018 pluridisciplinaire. KTM préserve ainsi son engagement total envers l’enduro et l’enduro sport. Nous sommes impatients à l’idée de démarrer ce nouveau championnat et de l’avenir magnifique qui nous attend. Combiner plusieurs disciplines enduro au sein d’un championnat unique : voilà un plaisir non dissimulé pour KTM. C’est l’assurance de nouveaux défis passionnants pour tous les compétiteurs. KTM pense que le championnat va produire un authentique champion de l’enduro — le summum des pilotes d’enduro. En outre, en inscrivant notre équipe d’usine à ces événements de masse, KTM est en mesure d’engager directement ses pilotes amateurs et son ample clientèle enduro afin de promouvoir encore mieux KTM auprès des véritables fans de l’enduro. »

Fabio Farioli (Directeur du team Red Bull KTM Factory Racing) : « Le tout nouveau WESS va susciter de nouveaux défis pour le team Red Bull KTM Factory Racing en 2018. Chacune des huit journées des séries est tout simplement unique et va imposer de nouveaux challenges à nos pilotes. Pour exceller lors du WESS, ils vont devoir prouver qu’ils sont des pilotes d’enduro complets affichant le summum de la technique, de la vitesse et de l’endurance. Grâce à cinq pilotes robustes, déterminés et talentueux sous l’étendard KTM en 2018, nous pensons être en mesure de lutter pour la victoire à chaque événement et nous imposer comme un solide prétendant au titre. »

Communiqué KTM France 

4 Commentaires

  1. La question c’est aussi, que vienne faire Nathan Watson et Josep Garcia dont on connait la vitesse, sur des extrêmes de ce genre ….. Tous dans le même navire, pilote usine oblige et étiquetés Red Bull sans doute.

    Pas d’ Enduro GP en France cette année, c’est unique il me semble aussi…pourtant très peu de réactions.

  2. Un championnat entre 5 pilotes KTM à grand coup de pub et d’argent …..
    Et les autres
    On est loin du vrai enduro et des sensations qui nous font vibrer
    Ils seront champions de la rue Redbull
    ???
    On loin du sport dommage
    A oui j’oubliais KTM perdant chaque année des titres bon en avoir comme Ca ….. Tout seul

  3. Entièrement d’accord avec Fred qui comme moi, trouve trés étrange le fait de ne pas avoir de GP en france cette année ????

    Et effectivement, ça n’a pas l’air de faire réagir grand monde.

    Le plus dingue dans l’histoire c’est que la France passe pour une grande nation de l’enduro au même titre que l’Italie par exemple.
    On vient de s’illustrer brillament aux derniers ISDE; nos dames sont ellesaussi montées sur le pudium et malgrès tout celà; pas un club pour se proposer d’organiser ce GP français !!
    C’est le monde à l’envers.
    J’avais déjà eu un pressentiment lorsque j’ai appris qu’Alain Blanchard avait demandé à deux clubs organisateurs de classique (dont le Trèfle) s’ils acceptaient de recevoir en même temps le GP français ?

    Mais visiblement, ça ne l’a pas fait !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici