Julien Roussaly

Julien Roussaly, ça vous parle ? Peut-être bien, souvenez-vous que le le solide pilote de Lacaune (81) avait joué jusqu’au bout le titre de champion de France Junior 2 en 2020, l’année plombée par le Covid et ses deux courses seulement, quand la finale au Luc en Provence a été annulée. Engagé pour le fun sur une Husqvarna du team 2B d’Hervé Broyer, Julien Roussaly avait alors montré une réelle faculté d’adaptation aux banderoles, remportant même une journée sur le très compliqué parcours du Puy en Velay, au passage.

Depuis, il avait cependant repris le cours de sa vie, avec par exemple un titre de champion de France SX2 en 2021, quand même. Mais on sait pour en avoir discuté quelques fois avec lui que Jordan Curvalle, manager du team Sherco, suivait de près l’évolution de carrière de ce grand gaillard. Encore fallait-il que ce dernier accepte de sauter le pas. Ce qui a été fait cet automne. Car si la traditionnel photo avec les nouvelles couleurs a tardé à sortir, ça fait déjà un moment que l’info, elle, est sur toutes les lèvres. Une super nouvelle pour l’enduro français, qui récupère ici un vrai espoir et, en plus, un garçon de valeur.

Sa communication sur les réseaux sociaux :
Après 7 années en supercross il est temps pour moi de changer de discipline.

Nouveau départ en enduro avec l’équipe Sherco Racing Factory. Un grand merci à eux pour la confiance qu’ils m’accordent ! Très heureux de ce changement pour 2023, j’intègre un team officiel et serai dans les meilleures conditions pour rouler en championnat du Monde et championnat de France d’enduro.

Mention spéciale à Peter Germain de 4.42 suspension qui m’a initié à l’enduro et qui me suivra dans l’aventure cette année.

Place maintenant à la préparation hivernale qui va être très importante pour moi !

Je tiens à remercier également toutes les personnes qui m’ont aidé dans ma carrière Supercross, ils se reconnaîtront !