Deux semaines après avoir annoncé la signature de Gio Sala en tant que team manager, Gas Gas accueille un autre pilier de l’enduro dans la maison rouge : Johnny Aubert. 37 ans, deux fois champion du monde, trois fois vainqueur des ISDE, le palmarès en or massif du champion n’est même pas à la hauteur de son immense popularité auprès des fans. “Je suis très excité de faire partie du renouveau de la marque et de démontrer ses qualités aux enthousiastes. Je suis certain que c’est le début d’une grande aventure entre nous.” annonce Johnny’Au, qui a signé deux ans. 

Si le programme décisif sera dévoilé à l’EICMA de Milan, on croit savoir que Jo sera présent sur les classiques françaises et sur le championnat espagnol. Sans oublier le rallye, qui fait partie du package, reste à voir dans quelle proportion. L’équipe Gas Gas en mondial, elle, devrait s’articuler autour de Christophe Nambotin et Antoine Basset. 

Ci-dessous Johnny Aubert à la SIMA avec Jean-Michel Paquient (à gauche) et Fred Fourgeaud (à droite) : 

 

 

6 Commentaires

  1. Le pilote qui réunit toutes les qualités enduristiques (vitesse, ténacité, modestie, motivation…) plus un style magnifique et abordable pour le public. Gas a fait le bon choix !

  2. Bravo !

    la renaissance de deux incontournables de l’enduro GasGas et Johnny Aubert.

    on a hâte de voir ça !

    Gazzzzzz

  3. Quel bonheur de voir une telle équipe, c’est la réussite de Gas gas qui passe par cette engagement pour le futur ,

  4. Tout à fait d’accord avec les deux premiers commentaires!

    J’espère que la popularité de Johnny atirera plus de public le long
    des spéciales.

    Et j’espère qu’il sera au départ du prochain Trèfle Lozérien:
    sur une moto et non pas à pied comme c’était le cas cette année!

  5. Les commentaires parlent d eux-mêmes : l énorme classe de Johnny, un palmarès qui fait de lui un des piliers de l enduro mondial (et français !), mais surtout, le plaisir de revoir un pilote qui a su se remettre en question, conservé une grosse motivation et qui a fait une saison 2016 magnifique quand d autres auraient tourné la page.
    Quand à Gas Gas, il n etait pas consevable qu une marque qui ait tant donné à l enduro disparaisse.
    On suivra le tandem et on s en réjouit !

  6. Une grande marque qui renaît de ses cendres cela fait plaisir avec en plus 3 top pilotes ayant l’expérience du mondial et en plus français , c’est la cerise sur le gâteau! j’ai hâte aussi de voir les résultats.Bonne chance a nos frenchies!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici