jeremy-sydow

Jeremy Sydow n’aime pas la routine, visiblement. En tout cas, la carrière du jeune allemand n’a jamais été un long fleuve tranquille ! Ces dernières saisons, le néo-enduriste aura déménagé plus de fois qu’un parrain en cavale. Rien que cette année 2022, il a démarré sa saison auprès de Raths Motorsports, avant de remplacer Liam Everts chez GASGAS Diga, avant d’intégrer la structure Husqvarna officielle en attendant le retour de Roan Van de Moosdijk, sévèrement touché en Argentine.

Le jeune homme avait donc réussi à garder la confiance du groupe KTM, lui qui était déjà pilote officiel GASGAS auprès de son compatriote Simon Langenfelder en 2020, avant de signer avec le puissant team Yamaha Hutten Metaal pour se relancer en EMX250 l’an dernier. Une année malheureusement contrariée, comme souvent, par des blessures. Revenu dans le giron autrichien avec les Allemands de chez Raths, puis Diga, il est passé Husqvarna Nestaan à partir de la Lettonie. Avant de se blesser de nouveau…

Mais Jeremy Sydow sait rebondir ! Considéré comme l’un des meilleurs espoirs allemands en MX, il a décidé de changer d’horizon pour se tourner désormais vers l’enduro.

« Lors du championnat du monde de motocross, je me suis blessé une énième fois fin juillet, ce qui m’a un peu démotivé. C’est alors que l’appel de Marcus (Kehr) et la question de savoir si je pouvais m’imaginer rouler en enduro pour son équipe sont arrivés à point nommé », explique Jeremy Sydow.

« J’ai alors essayé la Sherco et j’ai tout de suite été séduit. Comme je cherchais un nouveau défi, je me suis décidé assez rapidement à franchir le pas. À long terme, j’aimerais aussi gravir les échelons au niveau international ».

Marcus Kehr est lui aussi plein d’impatience et d’ambitions, ce que l’ancien pilote allemand exprime en ces termes : « Au sein de l’équipe Sherco Academy Deutschland, nous sommes fiers qu’un pilote de ce calibre nous accorde sa confiance pour cette étape pas si simple. Après deux années extrêmement réussies avec Hamish Macdonald et Luca Fischeder, nous disposons à nouveau d’une équipe vraiment solide avec Luca et Jeremy. Avec ce team expérimenté, nous allons apporter à Jeremy Sydow toute l’aide et le soutien dont il a besoin pour réussir en enduro. Nous l’avons déjà vu rouler et sommes convaincus de ses capacités et de ses performances. Nous envisageons positivement avec lui un avenir commun ».

Notez que Jeremy Sydow évoluait en EMX125 avec un certain Zach Pichon, mais aussi Roni Kytonen, et que son père était lui-même un enduriste. On attend avec impatience de voir si la greffe va prendre, et remettre l’Allemagne sur la carte enduro.