Jérémy Joly

L’ex Junior, champion du monde en titre, revient d’Aiglun avec le sentiment d’une belle bagarre pour une place sur le podium en E1. « Je suis très content de faire partie du premier wagon ! » dit-il.

L’ex Junior, champion du monde en titre, revient d’Aiglun avec le sentiment d’une belle bagarre pour une place sur le podium en E1. Pour Jérémy Joly le bilan de cette épreuve est très positif puisqu’il obtient par deux fois la quatrième place en E1 après une bagarre sans concession pour la troisième marche du podium. C’est donc très optimiste que le pilote Yamaha Freegun revient sur sa belle performance.

Quel est ton sentiment après cette étape du championnat de France ?

Jérémy Joly : « Je suis très content de faire partie du premier wagon ! Ce week-end la course avait des allures de Grand Prix ! D’une part parce que le tracé n’avait rien à envier à une manche de championnat du Monde et d’autre part parce que la catégorie était menée par les deux pilotes qui occupent les deux premières places de la catégorie E1 sur l’EWC. Je me suis livré à un duel avec Fabien Planet, le champion sortant, nous roulions presque toujours dans la même seconde. Les deux jours il prend la troisième place du podium mais ce n’est pas le plus important. »

Ton début de saison est-il conforme à ce que tu t’étais imaginé ?

JJ : « En fait, je ne m’étais rien imaginé. C’était plutôt une vision floue à tous points de vue. Je quitte une structure officielle pour me lancer dans le montage d’un team privé, je fais ma première saison en senior. Cela fait beaucoup de nouveautés et mes objectifs étaient davantage de prendre la température et me familiariser avec tous ces aspects. Nous sommes à mi-saison et les choses s’éclaircissent doucement. En championnat du Monde je sais que je suis capable de flirter avec le Top 5 et dès le Grand Prix d’Italie je ferai mon maximum pour m’en rapprocher. En championnat de France je suis bien dans mes baskets, ou plutôt dans mes bottes ! (rires) Ce week-end on a bien vu que je peux me battre pour le podium, alors ce sera clairement mon objectif pour les prochains rendez-vous. »

Ton feeling avec ta nouvelle moto s’améliore-t-il ?

JJ : « Clairement ! J’ai eu du mal au début, on est un peu allé dans tous les sens pour régler la moto et en définitive en ne s’éloignant pas trop des réglages d’origine on n’est pas trop mal. La Yamaha est très différente de ma moto de l’année dernière et il m’a fallu corriger certains automatismes et m’adapter. D’une manière générale, je suis très satisfait. Boubou fait un super boulot et l’ambiance dans le team est vraiment au top. »

Une info Ciblekom

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici