bantopJJ2015v3 JJIsdeFredCCY2 Joly_7130Jérémy Joly Champion du Monde avec l’Équipe de France

Pas faciles ces ISDE ! L’Équipe de France Trophée n’est pas arrivée favorite en Slovaquie mais a démontré une nouvelle fois sa solidité en remportant le Vase pour la 4e fois consécutive. Jérémy Joly ajoute un 3e titre de Champion du Monde par équipe à son palmarès et il revient sur cette semaine de course.
Croyais-tu à la victoire en arrivant en Slovaquie ? Jérémy Joly : «Sur le papier, nous n’étions pas favoris. Il manquait des tops pilotes français et nous savions que les Australiens et Américains avaient de bonnes équipes. Mais nous sommes arrivés avec l’envie de bien faire, de défendre notre titre. Et on sait tous que les Six Jours durent… six jours !»

Ces ISDE n’ont pas très bien commencé pour vous… JJ : «Les premiers jours ont été compliqués, on a écopé de pénalités, nous avons eu les uns et les autres de petits soucis, mais nous étions tout de même au contact des équipes en tête du Trophée. On est remonté progressivement tout au long de la semaine. Des deux minutes de retard cumulées, nous nous sommes imposés avec plus d’une minute d’avance ! C’est une vraie victoire d’équipe, on a tous eu nos jours «sans», à chaque fois compensés par les autres membres du Team France.» 

Comment avez-vous fait pour rester concentrés après «l’affaire» de la disqualification? JJ : «Nous, les pilotes, nous n’avions pas à intervenir. Nous avons commis une erreur de parcours en toute bonne foi, en raison d’un défaut d’indication, et qui ne nous avantageait en rien ; le parcours que nous avons suivi était plus long et plus dur. Nous avons laissé les officiels gérer ce problème. L’essentiel était de pouvoir continuer à rouler les trois jours restants. À partir de là, on a continué à donner le meilleur de nous-mêmes pour être les plus forts sur la piste. Et ça a payé.»

Quel est ton bilan personnel ? JJ : «A titre personnel, c’est ma troisième sélection et ma troisième victoire : avec l’équipe Junior en 2012 et en Trophée en 2013 et 2015 ! Je suis fier d’avoir participé à cette belle aventure. Nous avons ramené le Trophée, non sans mal. Nous sommes allés chercher cette victoire et nous avons su inverser la vapeur. C’est top. Je n’ai pas trop le temps de profiter, car il faut déjà se préparer pour les prochaines échéances : la 4e manche du championnat de France et la finale du Mondial à Requista début octobre puis celle du France… J’ajouterai un dernier mot pour remercier tout le staff de la FFM qui nous met dans d’excellentes conditions pour être performants, ainsi qu’à mes partenaires.»

Résultats ISDE 2015 Trophée 1. France 21:08:30.76 ; 2. Australie +1:00.38 ; 3. Espagne +10:26.7 (…)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici