Simone Albergoni a expliqué lundi soir en conférence de presse que ces Six Jours sardes ressemblent davantage à une épreuve espagnole qu’italienne et que le terrain n’est pas forcément à l’avantage du «Team Italia». Même Alex Salvini, champion du monde 2013, s’est fait voler la victoire individuelle en E2 par l’Australien Daniel Milner (# 25 en photo ci-dessous) qui remporte aussi le scratch de la journée. L’Italie doit se contenter (pour le moment) d’une 4e place, tandis que le podium Trophée mondial est occupé par la France, les Etats-Unis et l’Australie.
Les frenchies ont bien assuré pour cette première journée, sans céder à la pression. A commencer par Jérémy Joly (HM-Honda), parti le premier à 8 heures et chargé d’ouvrir les spéciales. Il gagne la journée en E1. En E2, Johnny Aubert (KTM) et Pierre-Alexandre Renet (Husaberg) occupent respectivement la 3e et 6e place, tandis qu’Antoine Meo (KTM), qui roule avec la moto de Christophe Nambotin (forfait), gagne le E3. «Elle n’est pas réglée pour moi, j’ai commencé la journée tranquillement» dit-il… Toujours en E3, Fabien Planet (Sherco) est 6e et Rodrig Thain (Gas Gas) 9e. Ce dernier, déjà 4 fois vainqueur des ISDE (2008, 2009, 2010, 2012), de retour de blessure, est en manque de roulage cette saison. Capitaine l’équipe de par son ancienneté, Rodrig peut compter sur des lieutenants efficaces. «C’est une équipe très forte, encore meilleure que l’année dernière, on est super soudés.» dit-il. Au cumul des temps de l’équipe, la France mène donc en Trophée avec plus d’une minute d’avance sur les Américains, un écart déjà confortable pour une première journée. «La plus belle image du jour est l’entrée en spéciale des pilotes E3. Rodrig Thain est parti dans la roue d’Antoine Méo, pour prendre un bon rythme dès le matin et ça a bien fonctionné tout le reste de la journée. Jérémy Joly est l’auteur d’une très belle course en E1, les E2 se sont montrés solides et performants. Une très bonne première journée, malgré les conditions difficiles, avec une avance déjà importante. Demain, il faudra s’adapter au plus vite à ces conditions de course délicates dues à la poussière : le terrain évolue sans cesse, avec une adhérence très changeante. On vise une journée solide, en restant sur nos roues, quitte à laisser remonter quelques nations.» explique Frédéric Weill, entraîneur national

En Junior, la sélection française prend également la tête pour moins de 3 secondes, devant l’Italie et les Etats-Unis. Dans le sillage des tricolores, trois équipes se tiennent en 1 minute 30. Ce qui n’a pas échappé à Frédéric Lambert, responsable de l’équipe Junior. «Il y a 4 équipes très homogènes cette année et voir l’équipe de France Junior en tête ce soir du classement est très encourageant. Cela va permettre aux pilotes de prendre confiance. Loïc Larrieu (Husaberg) a été consistant du début à la fin, Mathias Bellino (Husaberg) a attaqué très fort et Kévin Rohmer (Yamaha), un peu en manque de repère le matin, a gagné en sérénité au fur et mesure de la journée. Swann Servajean (Yamaha) est la bonne surprise de la journée. Il a roulé un ton au-dessus de son niveau habituel, tout en s’économisant et en ménageant la mécanique. Il faut continuer.»
Du côté des filles, coup dur pour l’équipe. Juliette Berrez (Yamaha) s’est blessée au genou dès la spéciale 2 et a dû abandonner. Audrey Rossat (KTM) et Géraldine Fournel (Husaberg) ont pris un coup au moral mais n’ont pas baissé les bras. Elles sont 3e à 5 minutes des Australiennes, elles n’ont plus de «joker» mais la course n’est pas finie pour autant.
Rien n’est scellé au bout d’une journée aux Six jours et les pilotes le savent bien. La poussière est rapidement venue durcir les conditions de course et ce n’est qu’un début. Les averses de la nuit précédente ont juste permis de commencer la journée sur un terrain souple et frais. Mais la chaleur et le vent ont tout asséché et la visibilité est devenue nulle. Les quatre spéciales d’aujourd’hui seront empruntées à nouveau mardi et mercredi, et pour deux d’entre elles deux fois par jour. Mercredi après midi, 3600 motos seront passées…

Infos et photos Bénédicte Simon

Les résultats et quelques photos.
Les résultats du Jour 1
D1WT
D1JT
D1feminines
D1CT
D1E1
D1E2
D1E3
D1W

[justified_image_grid nggallery=34]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici