Voilà une victoire qui va faire du bien au moral du pilote Husqvarna, sérieusement concurrencé cette saison par un autre Britannique, Jonny Walker (KTM). Graham Jarvis a donc remporté l’édition 2014 de la Red Bull Sea to Sky, une course qui se déroule en Turquie, au format original : les pilotes s’alignent au départ de trois épreuves, la beach race, la forest race et la moutain race. Du niveau de la mer à plus de 2000 mètres d’altitude ! Il avait déjà remporté cette épreuve en 2012, mais avait dû céder sa place à Jonny Walker en 2013.

Pont d’orgue de la Sea to Sky, la Moutain Race (le 3e jour) a attiré des milliers de spectateurs sur le parcours qui a été en grande partie remanié cette année. Les pilotes (214) se sont élancés par ligne de 10 depuis la plage de Kemer, sur la Riviera turque, avec l’objectif d’atteindre le sommet de la montagne Tahtali à 2 365 m.
C’est Wade Young, le bien nommé Sud Africain tout juste âgé de 18 ans, qui a remporté le holeshot sur sa KTM. Mais il a rapidement été dépassé par Jonny Walker, qui a mené une bonne partie de la course. Graham Jarvis a pris un mauvais départ, se retrouvant en 6e position après le premier virage, mais il a ensuite réussi à passer Andreas Lettenbichler dans le lit de rivière, puis Paul Bolton, Taylor Robert, Wade Young jusqu’à remonter sur Jonny Walker, dont l’avance a rapidement fondu. Jarvis revenu dans sa roue, il est resté en embuscade pendant environ 15 minutes, puis a dépassé Walker, à la première erreur de ce dernier. La 3e marche du podium s’est joué entre Andreas Lettenbichler, longtemps en quatrième position et Wade Young. « Letti » a tout donné pour revenir sur le Sud-Africain, et c’est à 300 m de l’arrivée, que Letti, choisissant une meilleure trace, a pu être le 3e pilote à atteindre le sommet.


Graham Jarvis:
« J’ai pris un mauvais départ et me suis retrouvé en 6e position au premier virage. J’ai donc dû la jouer cool et calmer le jeu. J’ai passé Letti et rattrapé Paul Bolton mais eu du mal à le passer. Heureusement, il a une fait une erreur, ainsi que Robert Taylor. Quand j’ai rattrapé Wade, je ne savais pas quelle était l’avance de Jonny. Mais à un contrôle on m’a dit qu’il était tout près et cela m’a donné confiance. J’ai juste essayé de me concentrer sur ma propre course et apprendre des erreurs de l’année dernière. Dans les nouvelles portions de franchissement, j’ai pu le rejoindre, le doubler, mais j’ai fait une erreur et il est repassé devant. Cela m’a mis un peu en colère parce que je ne voulais reproduire les mêmes erreurs que l’année dernière. Je dois l’avoir suivi pendant 15 bonnes minutes en attendant l’occasion. Il a fait une erreur et j’ai pu repasser en tête jusqu’à l’arrivée. C’est un sentiment fantastique aujourd’hui, je suis très heureux! « 

Jonny Walker : « J’ai pris un bon départ, j’ai suivi Wade et il avait un bon rythme. Je l’ai passé dans le premier lit de la rivière et j’ai roulé à mon propre rythme à partir de là. J’ai eu 1 minute et 40 secondes d’avance mais aux points de contrôle, on me disait que Graham se rapprochait. Il m’a rattrapé dans le canyon et on s’est passé et repassé plusieurs fois. J’ai fait une erreur qui lui a permis de creuser l’écart. Je n’ai rien pu faire, j’ai donné tout140928graham_jarvisSeaToSky2 ce que je pouvais. Je suis déçu mais, mais Graham a très bien roulé : félicitations à lui. »

60 pilotes ont atteint le sommet et remporté l’or, 63 coureurs ont gagné la médaille d’argent et 50 coureurs la médaille de bronze.

Le top 10
1. Graham Jarvis (Husqvarna); 2. Jonny Walker (KTM); 3. Andreas Lettenbichler (KTM); 4. Wade Young (KTM); 5. Paul Bolton (KTM); 6. Taylor Robert (KTM); 7. Travis Teasdale (KTM); 8. Blake Gutzeit (Husqvarna); 9. Dougie Lampkin (KTM); 10. Alfredo Gomez (Husqvarna)…

Les deux Français, Guillaume et Matthieu Gagnoud, terminent respectivement 18e et 20e de l’épreuve.

© Photo – Service presse Husqvarna

Tous les résultats sur www.redbullseatosky.com/race/results/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici