GP Acerbis du Chili – Talca – 15,16 et 17 mars, info et photo ABC Communication
Un an après…
Après 4 mois d’attente, de préparatifs et de « spéculations » en tous genres, le Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro est de retour à l’occasion du Grand Prix Acerbis du Chili !
Comme l’an passé, ce Grand Prix est le premier des 7 épreuves et se déroulera une nouvelle fois dans la capitale de la région du Maule et au pied de la Cordillère des Andes, Talca. Encore une fois, une chaleur caniculaire attend les pilotes qui sortent tous d’une préparation hivernale très intense.
Pour la deuxième année consécutive, la Fédération Internationale de Motocyclisme a confié à la Federacion de Motociclisme de Chile et à ABASCAL Produccion l’honneur d’être le pays qui frappera les trois coups de l’ouverture de la saison 2013. Cette fédération, et son représentant José Tomas DIAZ, n’en est pas à son premier coup d’essai dans l’organisation de manifestations motorisées. En effet, elle a fait partie des organisateurs des Dakar 2011 et 2012, possède son Championnat National et a accueilli les ISDE en 2007 dans la cité balnéaire de La Serena. De son côté, l’organisateur Rodrigo ABASCAL est un grand fervent de l’Enduro et fut à l’origine de la venue de l’EWC au Chili.
L’Amérique du Sud en total admiration pour l’EWC
La Federacion de Motociclisme de Chile (FMC) et Rodrigo ABASCAL ont tracé un parcours d’environ 60 kilomètres que les pilotes devront parcourir à 3 reprises durant les 2 jours de course avec deux Time Check. Le paddock se situera une nouvelle fois dans le centre-ville de Talca sur l’immense «Mall Plaza Maule». L’Enduro Test sera localisé à Maitenhuapi tandis que l’Xtreme Test et la Cross Test prendront place à Cerro La Virgen, tout près d’un circuit de Motocross. Le KTM Super Test du Vendredi 15 mars se déroulera au même endroit que l’an passé, en plein cœur de Talca. A signaler que la nature du terrain sera très aride, poussiéreuse et caillouteuse et qu’elle a joué de très mauvais tours à certains ténors l’an passé.
Talca est située dans la province du même nom et dans la région du Maule dont elle est la «capitale». Cette charmante ville, qui a une superficie de 231,5km2 et compte plus de 201 000 habitants, se trouve dans une région sismique à risque comme l’ont expérimenté les stars de l’EWC l’an passé (séisme d’une magnitude de 7.2 sur l’échelle de Richter le Dimanche soir) ! Elle se situe à 253 kilomètres au Sud de Santiago du Chili, la capitale du pays, et est traversée par l’autoroute Panaméricain qui débute à Prudhoe Bay en Alaska et se termine à Ushuaia en Argentine. Côté histoire, l’église catholique a tenu un grand rôle dans l’histoire du Chili… et Talca est a ussi une des régions viticole les plus reconnues et appréciée du Chili.
Avec une nouvelle fois près de 150 engagés, c’est dans ce cadre dépaysant que le Grand Prix Acerbis du Chili donnera ses 3 coups dès ce Vendredi 15 mars à partir de 19h avec le KTM Super Test en plein cœur de Talca.
Prêts à en découdre
Les stars de l’EWC sont toutes prêtes à en découdre sur le tracé Sud-Américain. Antoine Meo (F – KTM) part grand favori pour sa propre succession en Enduro 1 tout comme Juha Salminen (SF – HVA) qui aura pour objectif d’entrer un peu plus dans la légende en allant chercher une 9e couronne. Ces deux Champions devront aussi faire face à Cristobal Guerrero (E – KTM), Matti Seistola (SF – HVA) et Thomas Oldrati (I – Husaberg) qui voudront décrocher leur premier titre. L’Italien Simone Albergoni (HM Honda), le Finlandais Eero Remes (TM), ainsi que les Français Jérémy Joly (Honda), Nicolas Deparrois (Yam) et Anthony Boisssière (Sherco) seront parmi les plus sérieux outsiders.
De son côté, Pierre-Alexandre Renet (F – Husaberg), Champion du Monde E2 2012, aura fort à faire face au trio David Knight (GB – Honda), Ivan Cervantes (E – KTM) et Johnny Aubert (F – KTM) qui comptabilise 9 sacres mondiaux… Mais les Italiens Alex Salvini (HM Honda), Oscar Balletti (KTM) ainsi que les Espagnols Oriol Mena (E – Husaberg), Lorenzo Santolino (E – HVA) et le Français Antoine Basset (F – Yam) pourraient venir jouer les trouble-fêtes…
La catégorie Enduro 3 devrait nous offrir de belles passes d’armes entre Christophe Nambotin (F – KTM) et ses rivaux Joakim Ljunggren (S – Husaberg), Aigar Leok (EST – TM) et Rodrig Thain (F – Gas Gas)… Nous devrions aussi assister à l’éclosion de Mathias Bellino (F – Husaberg) en catégorie Sénior ainsi qu’au retour au premier plan de Fabien Planet (F – Sherco) et Marko Tarkkala (SF – Honda) et aux confirmations de Manuel Monni (I – KTM) et Luis Correia (P – Beta). [edit ndlr : Mathias Bellino ne sera pas au Chili ]
Enfin, dans la catégorie Junior, un quatuor composé de Mario Roman (E – Husaberg), Robert Kvanrstrom (S – Beta), Giacomo Redondi (I – KTM), Danny McCanney (GB – Gas Gas) part grand favori. Le grand perdant de cette tournée sera assurément Jonathan Manzi (I – KTM) qui ne pourra se rendre au Chili et en Argentine alors qu’il a lui aussi les moyens de lutter pour le titre. Mais certaines jeunes pousses comme Edoardo D’Ambrosio (I – Yam), Johan Edlung (S – Husaberg) et Loïc Larrieu (F – Husaberg) pourraient bien mettre d’accord tout le monde… En FIM Youth Cup 125cc, le duel annoncé entre Matteo Bresolin (I – KTM) et Jamie McCanney (GB – Husaberg) pourrait bien être arbitré par un troisième candidat en la personne du local Benjamin Herrera (TM) qui bénéficiera de la ferveur du bouillant public andin.

Ce GP Acerbis du Chili est donc une nouvelle fois très attendu et les aficionados Chiliens, Argentins ou encore Guatémaltèques seront très nombreux ce week-end afin d’encourager et d’apprécier les stars de l’Enduro Mondial à Talca où la Federacion Motociclisme de Chile et ABASCAL Produccion ont préparés à cette grande fête internationale de la moto tout terrain !

Infos Pratiques :
– Talca (Région du Maule) ;
– A 250 km de Santiago du Chili ;
– Vendredi 15 mars : Super Test ;
– Samedi 16 et 17 ars : Départs à 9h – Arrivées vers 16h ;
– Organisation : Federacion Motociclisme de Chile et ABASCAL Produccion ;
– Sites internet : www.enduro-abc.com et www.ewcchile.cl ;
– Circuit : 65 km – 3 tours ;
– Entrée gratuite ;
– Aéroport : Santiago du Chili (250 km)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici