Encore une fois et sans surprise, la chaleur était au rendez-vous à Buzau. Les 80 pilotes qui ont pris le départ hier matin ont dû composer avec la météo et la fatigue. Au terme de ce Grand Prix de Roumanie, nous avons des confirmations, de nombreuses certitudes et surtout, le couronnement du tout premier Champion du Monde 2013 : Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg), ci-dessus en photo !
Cette fois-ci Alex SALVINI (I – HM Honda) commence à avoir la main mise sur la plaque de Champion du Monde. Dans une de ces journées qui restera comme l’une des plus excitantes de la saison en Enduro 2, l’Italien a remporté une victoire au mental qui lui permet de compter désormais 25 points d’avance sur son dauphin au classement provisoire Ivan CERVANTES (E – KTM). Pourtant, cette victoire fût longue à se dessiner et arrachée au coude à coude avec Johnny AUBERT (F – KTM), Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg) et l’Espagnol. En effet, le pilote HM Honda contrôla Johnny AU’ durant la moitié de la course avant de profiter de la baisse de régime du Français pour prendre les devants et remporter sa 6e victoire de la saison. «Je crois que c’est ma plus belle victoire de la saison ! Nous avons été au coude à coude avec AUBERT, RENET et CERVANTES toute la journée et finalement j’ai eu les ressources mentales et physiques pour remporter la journée ! Je suis vraiment fier de moi !» savourait «SALVO». Grand perdant dans la dernière spéciale d’hier, Pela RENET a cette fois-ci bien su renverser la tendance pour remonter de la 4e place à la seconde. Mais celui qui a le plus perdu sur ce Grand Prix de Roumanie se nomme Ivan CERVANTES (4e), l’Espagnol passe de 15 points à 26 points de retard en seulement deux journées et voit ses rêves de titre s’envoler petit à petit. En difficultés depuis le début de saison, Lorenzo SANTOLINO (E – HVA) semble de plus en plus à l’aise sur la TE 310 et signe son premier Top 5 en 2013 aux dépends de Victor GUERRERO (E – KTM).
MEO toujours devant
Mathias BELLINO (F – Husaberg) comptait bien pouvoir continuer à faire du tort à son compatriote Christophe NAMBOTIN (F – KTM) ans cette deuxième journée. Et cela débutait très bien pour lui ! En effet, «le rouquin volant» terminait le premier tour avec seulement deux secondes de retard sur le Champion du Monde en titre grâce à des passages impressionnants dans l’Xtreme Test. Mais très vite, NAMBOT’ le renvoyait à ses chères études et s’envolait vers une victoire facile (1’15’’28 d’avance sur BELLINO). Une excellente opération donc au classement pour l’officiel KTM qui compte désormais 45 points d’avance sur Aigar LEOK (EST – TM), son premier poursuivant. «Cette nouvelle victoire fait beaucoup de bien au classement provisoire…» fanfaronnait le Français. «Avec Mathias qui s’intercale en deuxième position, je peux désormais espérer être titré dès la Grèce le deuxième jour.» joli lot de consolation pour le Champion du Monde Junior 2012 BELLINO qui remporte l’HVA Xtreme Test Award de la journée après avoir réalisé des temps venus d’ailleurs dans cette spéciale très technique. Durant toute la course, Aigar LEOK a du composer avec des douleurs aux coudes et avec un Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) vexé de sa maigre performance de la veille. Au courage, l’Estonien a réussi à tenir à «distance» (seulement 3’’) le Suédois et consolide un peu plus sa place de second au provisoire. Deny PHILLIPAERTS (I – Beta) pour sa part signe le premier Top 5 en Sénior de sa jeune carrière en Enduro et n’en finit plus d’impressionner.
Enfin, Antoine MEO (F – KTM) a pris les devants de sa catégorie dès le début de journée. Mais ce n’est pas pour autant qu’il réussit à tuer le suspense rapidement. En effet, il a une nouvelle fois eu  fort à faire avec un Juha SALMINEN (SF – HVA) bien déterminé à faire « le job » et à remporter sa 99ème victoire en carrière. Constamment au coude à coude avec l’officiel KTM, l’Octuple Champion du Monde n’a pourtant jamais réussi à prendre la tête et échoue finalement à seulement 10 secondes du Provençal. «Encore une victoire ! Dans l’optique du titre elle fait beaucoup de bien ! Maintenant je suis confiant et je ne compte pas me précipiter !» avouait un MEO soulagé. Derrière, la bataille fit rage pour s’emparer des 15 points de la troisième place entre un Matti SEISTOLA (SF – HVA) diminué (fracture ouverte du gros orteil) et Cristobal GUERRERO (E – KTM). Pendant plus de la moitié de la course, le courageux Finlandais tenait tête à l’Espagnol mais malgré tout son courage l’officiel HVA dû laisser filer l’ex Champion du Monde Junior 2005. Le pilote Ina Tv Racing Nicolas DEPARROIS (F – Yam) revient en forme et arrache la dernière place du Top 5 face à Anthony BOISSIERE (F – Sherco), Jérémy JOLY (F – Honda) et Eero REMES (SF – TM) tandis que Simone ALBERGONI (I – HM Honda) n’est plus que l’ombre de lui-même alors que Thomas OLDRATI (I – Husaberg), blessé à l’épaule samedi n’est pas reparti ce matin
MCCANNEY Champion du Monde FIM Youth Cup 125cc
Chez les Juniors, Matthew PHILLIPS (AUS – HVA) a remis les pendules à l’heure après avoir connu quelques difficultés hier où il abandonnait la victoire à Mario ROMAN (E – Husaberg). Pourtant ce ne fut pas chose facile tant l’Espagnol semblait bien décider à réaliser le doublé. Derrière eux, le trio Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas), Loïc LARRIEU (F – Husaberg) et Giacomo REDONDI (I –KTM) s’est rendu coup pour coup pour la dernière marche du podium qui échoit finalement au Rookie LARRIEU qui empocha la mise pour 6’’ d’avance sur l’Italien…
C’est en FIM Youth Cup 125cc que le premier Champion du Monde 2013 a été couronné. En effet, après une 8ème victoire consécutive (comme d’habitude !) devant Albin ELOWSON (S – Husaberg) et Benjamin HERRERA (CL – TM), le Britannique Jamie MCCANNEY (Husaberg) peut relâcher la pression et d’ores et déjà savourer son premier titre mondial…
Les journées s’enchaînent et se ressemblent dans la catégorie Féminine. Encore une fois, Laïa SANZ (E – Honda) a totalement dominé sa catégorie tout comme Jessica GARDINER (AUS – Sherco) n’a laissé aucune chances aux autres filles pour la place de dauphine. Restait une nouvelle fois à déterminer la dernière fille du podium et l’autre « Aussie » Jemma WILSON (AUS – Honda), en gros progrès, s’expliqua toute la journée avec la Britannique Jane DANIELS (Husaberg). Au terme de 7 heures de course, c’est pourtant la pilote Husaberg qui monte sur le podium et  la blonde WILSON doit une nouvelle fois se contenter de la 4e place tandis qu’Audrey ROSSAT (F – KTM) signe la meilleure performance (5e) d’une équipe Française  à la peine !

Le rideau vient donc de tomber sur ce 5e Grand Prix de la saison dans la chaleur étouffante de Buzau. Le weekend prochain, 2 titres seront en jeu (E1, E3) et le suspens dans les catégories Enduro 2 et Junior devrait encore monter d’un cran. Rendez-vous donc dans quelques jours à Kastoria pour le Grand Prix Maxxis de Grèce qui sera disputé dans un cadre enchanteur et inédit.

Info et photo www.enduro-abc.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici