Vainqueur de la première manche samedi, Christophe Nambotin a dû s’incliner pour la première fois de la saison le lendemain en prenant la deuxième place. Un Grand Prix de Grèce éprouvant pour l’officiel KTM qui reste toutefois leader de sa catégorie avec déjà 29 points d’avance au général.
Comment s’est déroulé ce Grand Prix ?
Christophe NAMBOTIN :
« J’ai bien débuté le week-end en réalisant le meilleur temps de la catégorie le vendredi soir dans la Supertest. En première manche j’avais un super feeling avec la moto, et j’ai réalisé de bons chronos. J’avais misé sur le premier tour pour prendre de l’avance, je savais que les spéciales allaient rapidement se creuser et que les écart seraient moindres les tours suivants. Cette stratégie a été payante ! Le lendemain je voulais faire la même chose mais tout ne s’est pas vraiment déroulé comme prévu… »
Que t’est-il arrivé en seconde manche ?
CN :
« Samedi soir je suis retourné à pied sur les spéciales pour revoir certaines zones. J’avais prévu de faire un bon temps d’emblée dans la ligne. Malheureusement dimanche matin je n’avais pas de bonnes sensations avec la moto et dès ce premier chrono je suis parti à la faute en chutant. Les trois premiers tours ont été pénibles et pour corser les choses Eero Remes a réalisé une super journée avec un très gros rythme. A l’entame du quatrième tour j’ai décidé de changer ma mousse arrière car le problème venait de là. Malgré des super chronos je n’ai pas pu reprendre les 14 secondes qui me séparaient de la première place, j’ai dû me contenter de la deuxième place à moins de 3 secondes… »
Ton bilan à l’issue de ce Grand Prix ? La suite du programme ?
CN :
« Même si je ne gagne pas dimanche je reste très satisfait de mon week-end. Cette deuxième manche m’a permis de progresser encore sur certains points. Mon dernier tour m’a beaucoup plu, je reste sur une note très positive. Dans moins de deux semaines je participe au Trèfle Lozérien. Cette course est idéalement située sur le calendrier, cela a bien orienté mon choix. »
D’après la newsletter de Christophe Nambotin, © photo Jonty Edmunds
Rendez-vous sur la page Facebook de Christophe Nambotin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici