AccueilA LA UNEGP de France : les Français attendus sur les podiums

GP de France : les Français attendus sur les podiums

L’organisation de la finale du Championnat du Monde d’Enduro en France est devenue une habitude depuis plusieurs années avec. Cette fois-ci, c’est dans le Cantal, plus précisément à Saint Flour, que les meilleurs pilotes vont s’affronter, avec comme toujours de nombreux concurrents français susceptibles de monter sur le podium.
Après Méo et Nambotin, à qui le tour ? 
Si 2012 fut un cru qui restera dans les annales du sport motocycliste français avec le grand chelem, 2013 est aussi d’un très haut niveau puisque Antoine Méo en E1 et Christophe Nambotin en E3 sont déjà sacrés avant la fin du championnat. Même si ils pourront rouler sans pression, comptons sur leur professionnalisme pour goûter à la victoire à domicile. Ces 2 titres pourraient être accompagnés de plusieurs podiums finaux car en E2, la catégorie la plus relevée cette année, Pierre-Alexandre Renet et Johnny Aubert peuvent terminer second et troisième du championnat. Il leur faudra pour cela réaliser d’excellents résultats lors de ces deux journées de course.
En E3, si Nambotin ne peut plus être rejoint, le jeune Mathias Bellino, après un début d’année gâché par les blessures, termine brillamment la saison et peut sérieusement envisager un podium sur ce Grand Prix.
Du côté des Juniors, Loic Larrieu découvrait cette année la discipline et a tout de suite réalisé des performances de premier plan. Une victoire ou un podium à domicile est tout à fait envisageable.
Et enfin, en Coupe du Monde Féminine, après la retraite sportive de Ludivine Puy, la France prouve qu’elle possède un excellent réservoir puisque Audrey Rossat et Juliette Berrez sont aux portes du podium. Comptons sur elles pour s’illustrer sur les terres du Cantal.
La France a la chance de posséder un immense réservoir de pilotes pouvant briller dans les différentes catégories. Cela se traduit par les nombreux candidats au podium mais aussi au top 10 mondial puisque Jérémy Joly, Nicolas Deparrois et Anthony Boissière en E1, Antoine Basset et Alexandre Queyreyre en E2, Fabien Planet et Rodrig Thain en E3 sont régulièrement aux avant-postes et devraient faire parler d’eux lors de ce Grand Prix de France.

En route vers les ISDE
Cette dernière épreuve du mondial sera l’occasion pour les pilotes de nos équipes de France de faire le plein de confiance à domicile avant de se lancer dans la préparation pour les ISDE qui se dérouleront en Italie. L’objectif étant bien évidemment de conserver les trois titres acquis l’an passé.

Une info du Service Communication de la FFM
Le site du moto-club : mchautcantal.free.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi

mondial extrême au pays de galles

Ouverture du mondial extrême au Pays de Galles : Manuel Lettenbichler,...

0
L'ouverture du championnat du monde extrême se tenait ce week-end au pays de Galles, avec le Valleys Hard Enduro. Et comme l'année dernière, c'est...