Les pilotes du Championnat du Monde FIM Maxxis d’Enduro ont beaucoup souffert du terrain très technique à Brioude tout en donnant des frissons aux spectateurs lors d’une journée complètement folle où le titre de Champion du Monde Junior a finalement choisi son camp.

E1 : Nambotin sans surprise, Remes vice-champion
En Enduro 1, il n’y a jamais eu de suspense avec sans surprise la victoire écrasante du Champion du Monde 2014 Christophe NAMBOTIN (F – KTM). Même assuré de son titre, le Normand compte bien assoir sa domination et donner du plaisir aux spectateurs. Derrière lui, une bataille à trois « à la Française » entre Anthony BOISSIERE (F – Sherco), Jérémy TARROUX (F – Sherco) et le revenant Marc BOURGEOIS (F – Yam) a rythmé l’après-midi. Et, à ce jeu-là, c’est TARROUX qui a été le plus fort tandis que « Toto » BOISSIERE subtilise la dernière marche du podium au pilote Yamaha dans la toute dernière spéciale de la journée. BOURGEOIS 4e, c’ est Eero REMES (SF – TM) qui accroche les 11 points du cinquième rang et s’assure la place de Vice-Champion, suite à la blessure dès le premier tour de Cristobal GUERRERO (E – KTM), fracture de deux doigts.

Premier podium de Romain DUMONTIER en E2
On a senti Pierre-Alexandre RENET (F – HVA) vexé hier soir après son duel perdu face à Alex SALVINI (I – Honda) lors du KTM Super Test. Et le Champion du Monde 2014 a remis les pendules à l’heure aujourd’hui dominant de la tête et des épaules l’officiel Honda, le reléguant à plus d’une minute 30. SALVINI, quant à lui, a pu profiter de l’abandon de Johnny AUBERT (F – Beta), probable fracture de deux côtes, dans le premier tour pour sécuriser sa place de dauphin au classement provisoire. Pour la troisième place, le public a assisté à un scénario étonnant mettant aux prises Romain DUMONTIER (F – Yam) à deux nouveaux venus, Jonathan BARRAGAN (E – HVA) et Gregory ARANDA (F – Yam) . L’Enduriste de formation finissait plus fort la journée et montait pour la première fois de la saison sur le podium tandis que ses deux rivaux du jour échouaient à la 6ème et à la 7ème place. Les Espagnols Oriol MENA (Beta – 4ème) et Lorenzo SANTOLINO (Sherco – 5ème) sont longtemps restés en embuscade derrière le trio mais ont finalement eu raison des deux crossmans. A noter que Johnny AUBERT reprendra le départ demain malgré sa blessure aux côtes…

E3 : Phillips vs Cervantes, Planet sur le podium, Joly blessé
On attendait le duel Matthew PHILLIPS (AUS – KTM) – Ivan CERVANTES (E – KTM) pour le titre E3 et celui-ci a tenu toutes ses promesses en ce premier jour. Les deux pilotes KTM ont été rejoint par Fabien PLANET (F – Sherco), Matti SEISTOLA (SF – Sherco) et Aigar LEOK (EST – TM) tandis que Jérémy JOLY (F – KTM) se fracturait la cervicale C1 lors d’une forte chute dans l’Enduro Test 1. Ses rêves de podium final s’écroulaient. Tour à tour, SEISTOLA, PLANET et PHILLIPS ont occupé la première place tandis que « Torito » avait du mal à trouver le rythme. Alors que l’Australien, qui n’a ressenti que peu de douleurs à son pied, baissait physiquement de régime, l’Espagnol revenait très fort mais commettait une erreur fatale dans la dernière spéciale. Il laissait donc la victoire à son coéquipier qui compte désormais 14 points d’avance. « La journée a été longue… » Soufflait PHILLIPS « … Il y a eu une belle bagarre à quatre mais, même si mon pied ne me faisait pas vraiment souffrir, c’était physiquement très dur pour moi. Il ne reste plus qu’une journée à tenir pour pouvoir décrocher le titre ! » CERVANTES 2ème, c’est le futur retraité Fabien PLANET qui monte sur la dernière marche du podium et s’offre un excellent résultat pour sa dernière course. Aigar LEOK s’offre la 4e position tandis que SEISTOLA malgré une belle journée doit se contenter du 5ème rang. A noter la belle place d’Emmanuel ALBEPART (F – Beta), 8e.


Danny MCCANNEY champion du monde
En assurant une excellente deuxième place, Danny MCCANNEY (GB – Beta) (en photo) devenait Champion du Monde Junior… « Quel sentiment fabuleux ! J’en ai rêvé ! Depuis trois ans que je roule sur l’EWC ce titre Mondial est parfait ! C’est énorme ! » Confiait le pilote Beta. Il offre par la même occasion son premier titre au team Beta Boano managé par Jarno BOANO. Côté course, les nombreux spectateurs ont pu assister à une magnifique victoire du Français Loïc LARRIEU (F – HVA) tandis que, malgré tous ses efforts, Giacomo REDONDI (I – Beta) ne peut se contenter que de la 3ème position devant Alessandro BATTIG (I – Honda) et Oliver NELSON (S – KTM). En FIM Youth Cup 125cc, c’est Brad FREEMAN (GB &n dash; KTM) qui s’impose pour sa première apparition en 2014 devant le Chilien Benjamin HERRERA (TM) et le Suédois Jesper BORJESSON (HVA). La tension entre Davide SORECA (I – Yam) et Albin ELOWSON (S – HVA) monte d’un cran. Le Suédois vient de reprendre deux points au leader. A noter que la FIM Youth Cup 125cc est assujettie à la règle des X-4 (on enlève les 4 plus mauvais résultats de chaque pilote)…

Laia Sanz en marche vers son 3e titre
Enfin chez les féminines, dès le départ, Laïa SANZ (E – Honda) prenait les devants et ne laissait aucune chance à la Britannique Jane DANIELS (Husqvarna) de glaner sa deuxième victoire en Mondial. Elle fait par la même occasion un grand pas vers son troisième titre. Jessica GARDINER (AUS – Sherco) complétait le podium quand sa compatriote Jemma WILSON (AUS – Yam) signait sa meilleure performance de l’année (4ème). Samantha TICHET (F – KTM) complète le Top 5 et s’adjuge en même temps la 4ème place au classement final.

Avec une nouvelle fois une météo parfaite, le Grand Prix AMV de France reprendra ses droits dès demain matin 9h pour la dernière journée de course de la saison 2014. Organisateurs, pilotes et spectateurs espèrent tous un show à la hauteur de cette finale !

Source : ABC Communication

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici