AccueilA LA UNEGP de France en vue !

GP de France en vue !

Pour clôturer une riche saison 2013 et après deux longs mois de trêve, la caravane de l’EWC se rend ce week-end dans l’un des berceaux de l’Enduro, en France, à Saint-Flour, à l’occasion du Grand Prix AMV de France qui s’annonce d’ores et déjà comme une finale sous haute tension ! Avec trois titres mondiaux déjà décernés, ce Grand Prix AMV de France procurera cependant des frissons au très nombreux public avec des titres de Champion du Monde E2, Junior et Women encore à décerner !
Mieux qu’en 2009 ?
Sans surprise, c’est le Moto Club du Haut Cantal qui a été désigné par la Fédération Internationale de Motocyclisme (FIM) et la Fédération Française de Motocyclisme (FFM) pour organiser cette 7e manche de l’EWC version 2013. «Le parcours 2013 comporte beaucoup plus de difficulté qu’en 2009. Cela ressemble à une vraie course d’enduro avec des passages très techniques où tout le monde souffrira ! Y compris les champions.» commente Gio Sala.
Le paddock se situera au pied de la cathédrale St Pierre, sur la place principale de St Flour. Côté spéciales, le président du MCHC confie : «Nous avons recherché la proximité avec le centre-ville. L’Enduro Test est au même endroit qu’en 2009, à seulement 5 minutes du centre-ville, mais par contre elle sera beaucoup plus longue. Pour leur part, l’Xtreme Test et le Cross Test se situeront aux portes de la ville. Les spectateurs pourront même y aller à pied ou grâce à une navette que l’on va mettre en place avec l’un de nos sponsors. L’Xtreme se disputera dans les ruines d’une vieille ferme et devrait valoir le détour tandis que le Cross Test se trouvera dans un grand champ avec divers passages entre les arbres.» En plus de cela, le KTM Super Test du vendredi soir se déroulera en nocturne, comme il y a 4 ans, près de la sortie de l’A75 à partir de 19h. Et bien sûr, la mythique «côte des écoliers» fera partie d’un des nombreux passages techniques de la liaison…

Alex Salvini couronné dès le samedi ?
En Enduro 1, après le 4e titre d’Antoine MEO (F – KTM) confirmé dès le Grand Prix de Grèce en Juin dernier, il ne reste plus qu’à définir le Vice-Champion. Les spectateurs vont se délecter d’une guerre fratricide entre Juha SALMINEN (SF – HVA) et son coéquipier Matti SEISTOLA (SF – HVA) pour cette place symbolique. Seulement deux points séparent les deux Finlandais au provisoire et nul doute qu’ils ne se feront aucun cadeau dans l’optique de terminer deuxième au classement général. Il faudra aussi compter sur l’officiel KTM qui, sans pression, devrait assurer le show avec efficacité comme il l’avait fait l’an passé dans les spéciales de Brignoles. Trois pilotes peuvent espérer prendre une des deux dernières places du Top 5 E1. En effet, Eero REMES (SF – TM), Cristobal GUERRERO (E – KTM) et Jérémy JOLY (F – Honda) sont très proches et guetteront le moindre faux pas de l’un ou de l’autre.

Alex Salvini ©ABC Communication
Alex Salvini ©ABC Communication

Dernière catégorie majeure à ne pas connaître encore son Champion du Monde, l’E2 vivra un weekend sous haute tension. En effet, malgré une avance de 33 points sur son premier poursuivant Pierre-Alexandre RENET (F – Husaberg), le leader Alex SALVINI (I – HM Honda) n’est pas pourtant à l’abri d’un mauvais coup du sort… Mais la sensation Transalpine peut se contenter de la 9e place samedi pour pouvoir être couronné dès le premier jour. La place de Vice-Champion est aussi à attribuer. Et le suspense devrait donc être au rendez-vous jusqu’au bout. RENET ne compte que 7 points d’avance sur Ivan CERVANTES (E – KTM) et 11 sur Johnny AUBERT (F – KTM). Le pilote Husaberg tentera de contenir les différentes attaques du duo KTM tout en tentant de retarder au maximum le couronnement de SALVINI. Derrière ce quatuor, il faudra aussi compter sur le retour de David KNIGHT (GB – Honda) enfin remis de sa vilaine blessure au poignet et qui pourrait bien devenir le juge de paix de cette course à la place de dauphin. Enfin, Victor GUERRERO (E – KTM), Oriol MENA (E – Husaberg) et Lorenzo SANTOLINO (E – HVA) devraient offrir un magnifique spectacle pour le dernier accessit du Top 5.
Christophe NAMBOTIN (F – KTM) couronné Champion du Monde Enduro 3 en juin à Kastoria (Grèce), la course pour la deuxième place finale reste très ouverte avec Joakim LJUNGGREN (S – Husaberg) et Aigar LEOK (EST – TM). L’Estonien aura cependant l’avantage à St Flour étant donné qu’il comptabilise 10 points d’avance sur le Suédois. Mais LJUNGGREN, fraîchement papa, ne s’en laissera pas compter, car une troisième place finale serait, pour lui, synonyme de déception. LEOK et LJUNGGREN devront aussi garder un œil sur Luis CORREIA (P – Beta), Manuel MONNI (I – K TM), Deny PHILLIPAERTS (I – Beta), le revenant Rodrig THAIN (F – Gas Gas) et bien sûr Mathias BELLINO (F – Husaberg) qui sur ses terres visera une première victoire en Séniors.
Phillips aura-t-il les épaules assez solides ?
En Junior, le titre semble prendre la direction de l’Australien Matthew PHILLIPS (AUS – HVA) -en photo ci-dessus. Avec 29 points d’avance sur son grand rival Giacomo REDONDI (I – KTM), l’officiel HVA a toutes les cartes en main pour être titré le samedi soir. Mais le «Minotaure» comme le surnomme son manager Fabrizio AZZALIN saura-t-il résister à la pression ? Cette fameuse peur de gagner qui enraye souvent des machines pourtant superbement huilées ? C’est ce qu’espère «RED» à qui il reste une très infime chance de titre. Au vu des résultats des derniers Grand Prix, ces deux jeunes prodiges devront aussi composer avec l’ex-crossman Loïc LARRIEU (F – Husaberg) ainsi que Mario ROMAN (E – Husaberg) et Danny MCCANNEY (GB – Gas Gas). Alors que le Champion du Monde FIM Youth Cup 125cc 2013 Jamie MCCANNEY (GB – Husaberg) viendra se frotter à eux ce weekend en vue de se préparer pour la saison prochaine. En FIM Youth Cup 125cc, avec l’absence du Champion du Monde en titre, la voie semble libre pour Albin ELOWSON (S – Husaberg), Benjamin HERRERA (CL – TM) et Dawid CIUCCI (I – KTM) dans l’optique de la victoire.
Enfin, chez les Féminines, malgré une faible avance de 6 point sur Jessica GARDINER (AUS – Sherco), on se demande bien qui pourra arrêter Laïa SANZ (E – Honda) dans sa quête d’un deuxième sacre mondial. Dernière elle, GARDINER devra résister aux attaques de Jane DANIELS (GB – Husaberg) afin de conserver sa place de dauphine. De leur côté, les Françaises Juliette BERREZ (Yam), Géraldine FOURNEL (Husaberg), Audrey ROSSAT (KTM) et Samantha TICHET (KTM) voudront briller devant leur public tandis que la blonde Jemma WILSON (AUS – Honda) continuera son apprentissage au niveau International.
La Caravane de l’EWC posera donc ses valises pour la dernière fois de l’année dans un des berceaux de l’Enduro en France, à St Flour. Tous les nombreux fans d’enduro attendus seront les témoins d’un final haletant dans les catégories E2 et Junior et du deuxième couronnement de la reine du sport moto mondial, Laïa SANZ. Rendez-vous donc dès le vendredi 6 septembre à 19 heures au cœur du Cantal pour un final en apothéose !

Infos et photos ABS Communication 

Infos pratiques :
– St Flour (Département du Cantal) ;
– 74 km à l’Est d’Aurillac ;
– Vendredi 6 septembre : KTM Super Test : 19h00 ;
– Samedi 7 et dimanche 8 septembre : Départ : 9h00 et Arrivée vers 16h00 ;
– Organisation : Moto Club Haut Cantal;
– Sites Internet : www.enduro-abc.com 
– Circuit : 50 km – 4 tours ;
– Entrée Gratuite ;
– Aéroport : Clermont : 100 Kilomètres – Lyon : 240 Kilomètres

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi

tm racing

TM Racing lance une Dream Limited Edition

0
A l'orée de son 40e anniversaire, la firme italienne TM Racing a dévoilé à l'occasion de l'EnduroGP d'Italie qui a lieu ce week-end à...