gncc aux usa

Le GNCC aux USA était de retour ce week-end, avec des mesures sanitaires draconiennes qui, on s’en doute, ont été scrutées avec attention par l’ensemble des organisateurs TT, le GNCC étant le premier sport mécanique à repartir malgré la crise du Covid-19 qui se poursuit aux Etats-Unis. Cette fois, les pilotes avaient rendez-vous à Washington, en Géorgie, pour le round 4 du plus gros championnat de cross-country du monde

Après avoir remporté les trois premières courses avant le break, Kailub Russell a continué sur la même lignée en Géorgie. Pourtant, même en l’absence de Stew Baylor, celui qui lui avait posé le plus de problèmes lors de la dernière épreuve, le pilote officiel KTM a du s’employer face à au vétéran australien Josh Strang, vainqueur de ce même championnat en 2010 ! L’officiel Kawasaki a encore la forme, et l’a prouvé en s’accrochant jusqu’au bout à la légende Russell, 7 titres d’affilée ! Au final, moins de 5 secondes séparent finalement les deux hommes sous le drapeau à damiers. Ricky Russell, homonyme de Kailub, était lui aussi à la lutte en début de course avant de payer un lourd tribut au sport : hanche fracturée et une artère de la jambe sectionnée. Craig Delong complète le podium devant Layne Michael et Rider Lafferty. On signale la 8e place sur la Sherco de Grant Baylor, le frère de Stew qui a lui quitté le team et était présent ce week-end, mais juste pour animer l’instagram du GNCC aux USA. 

L’arrivée :