gianluca facchetti

Gianluca Facchetti avait annoncé il y a peu quitter le monde du MX professionnel. Une sage décision, compte-tenu de la liste impressionnante de blessures survenues dans la carrière du jeune pilote italien, longtemps considéré comme le plus prometteur espoir transalpin couvé par Antonio Cairoli lui-même. Victime d’un grave accident en 2015 dans lequel il s’est retrouvé écrasé entre un mur et un camion qui reculait dans une station-service belge, il avait été dû être placé en coma artificiel mais avait réussi à remonter la pente pour devenir champion du monde Junior en 2017.

Passé ensuite en EMX250, ce sont une nouvelle fois les blessures qui ont pris le dessus année après année. A 22 ans, l’Italien a donc décidé de dire stop et de rejoindre son grand frère Emanuele Facchetti au sein du team d’enduro E50 qui représente officiellement l’usine Fantic en championnat d’Italie et en mondial EnduroGP. Celui-là même où exerçait Loic Larrieu en 2022. Après Zach Pichon, Jeremy Sidow ou Morgan Lesiardo, et avant l’annonce d’un top français qui va lui aussi gonfler les rangs de l’enduro mondial, l’exode des crossmen vers les banderoles se confirme une fois de plus.

« Un nouveau chapitre. Heureux de rejoindre Fantic Racing l’année prochaine pour ma première saison d’Enduro. Un grand merci au Fantic Factory Team E50 Racing et à toutes les personnes qui m’entourent ! On se voit aux courses », a déclaré Gianluca Facchetti sur ses réseaux sociaux. On ne peut que lui souhaiter bonne chance et surtout moins de blessure pour enfin montrer l’étendue de son talent !


Pour le plaisir, une vidéo très connue sur YouTube d’un jeune crossman énervé avant une course. Qui n’était autre qu’un tout jeune Gianluca Facchetti !