Les informations concernant l’avenir du constructeur Gas Gas nous parviennent au compte-gouttes.
Le ministre catalan du travail, Felip Puig, a confié tout récemment au journal «Diaro de Girona» que l’usine «Gas Gas est dans une situation délicate, mais a un avenir».
Felip Puig a expliqué que le gouvernement est convaincu que la société va trouver des financements pour «assurer la continuité et la stabilité» de la société.
Des rencontres se poursuivent pour trouver des investisseurs.
Source : www.diaridegirona.cat/economia/2015/03/07/felip-puig-confia-que-gas/713343.html

Par ailleurs, le site d’infos en ligne «Soy Motor» a hier évoqué une grève illimitée chez Gas Gas.
Source : soymotor.wordpress.com/2015/03/10/los-trabajadores-de-gas-gas-en-huelga-indefinida/

Avant de préciser quelques heures plus tard que les salariés ont proposé une grève pour défendre les salariés concernés par l’ERE (plan social en Espagne).
Selon SoyMotor, la situation est très délicate, la direction de Gas Gas continue de chercher des solutions, un plan social est envisagé, les salariés sont mobilisés, l’usine n’est pas actuellement en grève, Gas Gas a renégocié ses dettes avec ses fournisseurs, les actionnaires ne veulent pas brader l’usine…
Et de conclure « Gas Gas ne ferme pas ».
Source : soymotor.wordpress.com/2015/03/11/huelga-de-gas-gas-matices/

Voilà ce que nous pouvons dire actuellement au sujet de Gas Gas.

Retrouvez nos précédents articles à ce sujet.

LIRE Gas Gas en difficulté
LIRE Rumeurs de rachat de Gas Gas par KTM
LIRE KTM dément tout projet de rachat de Gas Gas 
LIRE Changement de direction à la tête de Gas Gas

1 COMMENTAIRE

  1. Je ne sais pas si je suis le seul lecteur d’enduro magazine à lire entre les lignes;
    mais une entreprise quelle qu’elle soit se doit de fonctionner sans l’aide politique de l’état.
    Et lorsque que je vois ci-dessus qu’on en appelle au ministre catalan du travail; comme dirait l’autre, c’est que toutes les autres pistes possibles n’ont rien donné!!!!!!!!!!!!!
    Y a-t-il trop de constructeurs de motos d’enduro en 2015 pour un tout petit marché de passionnés sur cette planète ? le problème est posé!!
    Mais j’avoue que ce serait regrettable de la part d’un pays comme l’Espagne auquel le monde entier doit un grand merci vis à vis de la moto tout terrain au sens noble du terme.
    OSSA, BULTACO, MONTESSA; est que ça vous dit quelque chose ?
    à moi oui car c’est là que se trouvent les racines de ma plus belle passion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici