billy bolt champ
Fim_Superenduro_Riesa_2022_

Le Britannique Billy BOLT (Husqvarna) a remporté ce week-end à Riesa (Allemagne) son deuxième titre consécutif de champion du Monde FIM de SuperEnduro. Cette deuxième étoile vient récompenser une saison que l’officiel Husqvarna a dominé de la tête et des épaules, ne laissant que des miettes à des adversaires qui sont pourtant de redoutables compétiteurs. BOLT règne sans partage sur la planète SuperEnduro. En Junior, le jeune polonais Dominik OLZSOWY (GASGAS) a aussi répondu aux attentes en remportant la catégorie en ayant fait preuve de beaucoup de maîtrise.

Billy BOLT a remporté 14 des 15 manches disputées en 2022. Une telle domination donne une idée de la supériorité du Britannique sur l’ensemble de ses adversaires. Rapide, fin technicien, le britannique sait se montrer agressif quand c’est nécessaire mais aussi rusé quand la situation l’exige. Il termine la saison sur une note très positive puisqu’il a gagné les 6 manches disputées dans la Sachsen Arena de Riesa. Même si le public allemand supportait avant tout ses pilotes locaux, les fans de SuperEnduro ont pu se régaler de la prestation servie une fois de plus par le pilote officiel Husqvarna. Champion en 2021 et en 2022, le pilote d’à peine 25 ans est un véritable rouleau compresseur. La question peut désormais être posée: qui pourra mettre un terme au règne de Billy BOLT ?

Pourquoi pas son vice-champion Jonny WALKER (GBR-Beta), l’ancien pilote officiel KTM est revenu en SuperEnduro avec la casquette de pilote privé cette année. Il a dû se prendre en main et gérer lui-même sa petite équipe, travailler sur la moto entre les manches, bref l’anglais a découvert une nouvelle existence en compétition. Cela l’a sûrement motivé pour faire une prestation qui le place comme possible favori pour la saison 2023. WALKER se sera montré régulier et constant étant présent dans la majorité des top 3 de la saison. Le britannique se sera battu pendant tout le dernier GP pour confirmer sa place de second. Il a eu fort à faire face à Colton HAAKER (USA-Husqvarna) qui lui aura donné des cheveux blancs pendant les trois dernières manches de 2022. Finalement, en étant devancé deux fois par WALKER, le Californien se contentera de la troisième place du général pour son retour en SuperEnduro, c’est encourageant pour 2023.

Les deux malchanceux de cette année sont bien évidemment Taddy BLAZUSIAK (POL-GASGAS) et Cody WEBB (USA-Sherco) qui terminent la saison avec une sale blessure. Les pilotes GasGas et Sherco se sont en effet tous les deux fracturés le poignet. Ils n’ont pas couru le dernier GP et terminent tous deux 6e pour le Polonais et 7e pour l’autre Américain. Souhaitons leur de mettre cette saison de côté rapidement et de revenir complètement retapés en 2023.

Dans la catégorie Junior Dominik OLSZOWY (GASGAS) s’est imposé à la Billy BOLT, le jeune Polonais ayant en effet archi dominé tout au long des cinq grands-prix de la saison 2022. Le compatriote de Taddy BLAZUSIAK ramène un titre en Pologne cette année, un titre qu’il a conquis avec autorité. Il s’est montré le patron tout au long de la saison. Ce sera intéressant de le voir évoluer parmi l’élite l’an prochain. Le prestige lui il connait. Suff SELLA (ISR-KTM) termine l’année en trombe. Seulement aux portes du top 5 après Budapest. Il a sorti le grand jeu en Allemagne pour décrocher la place de vice-champion aux dépens de Milan SCHMUESER (GER-Sherco). Les deux garçons terminent avec le même nombre de points, mais compte tenu des meilleurs classement que l’allemand c’est SELLA qui termine dauphin d’OLSZOWY.

Classement Final : 

Prestige: 1. Billy BOLT 312 pts; 2. Jonny WALKER 232 pts; 3. Colton HAAKER 229 pts; 4. Diogo VIEIRA 147 pts, 5. Tim APOLLE 141 pts 6. Taddy BLAZUSIAK 129 pts, 7. Cody WEBB 109 pts….

Junior: 1. Dominik OLSZOWY 234 pts; 2. Stuff SELLA 167 pts; 3. Milan SCHMUESER 167 pts; 4. Leon HENTSCHEL 161 pts; 5. Norbert ZSIGOVITS 131 pts ; 6. Fabien POIROT 107 pts….