C’est à Griessbach, petite bourgade d’environ 900 habitants située à 20 kilomètres au nord de la frontière avec la République tchèque, à environ 250 kilomètres au sud de Berlin, dans les «Erzgebirge», qu’a lieu le Getzen Rodeo. C’est une région bien connue des enduristes allemands car la finale du championnat d’Allemagne d’enduro a lieu chaque automne à 5 kilomètres de là, à Zschopau.

La compétition débute par la “GetzenRace”. Après un départ en paquet, cette course de 2 heures plus le dernier tour du pilote en tête est qualificative pour la finale. Seuls les 5 premier peuvent participer à la “GetzenChamp”. Cette seconde partie voit les conditions se durcir. Courue sur le même tracé que la “GetzenRace”, les organisateurs modifient certaines sections ou interdisent l’assistance dans d’autres dans le but d’élever le niveau de difficulté de cette seconde partie, tout en préservant l’aspect “roulable” de l’épreuve. Les pilotes doivent effectuer 5 tours.

Après un départ en paquet, Fabien Planet a terminé cette première partie de la course en 4e position. C’est entouré de Graham Jarvis, Andreas Lettenbichler, Juha Salminen et Gerhard Forster que Fabien attaque la « GetzenChamp ». Entourée de 2 temps, la Sherco Se300i-R fera preuve de toute ses qualités. Avec Fabien Planet au guidon, ils délivreront le maximum d’eux-mêmes. Une superbe 3e place vient récompenser tous ces efforts.

Fabien Planet: “Avec 45 pilotes prêts à en découdre, la “GetzenRace” n’a pas été simple. Le départ s’est fait en ligne et j’ai attaqué mon premier tout en 10e position. Cette première partie ressemblait plus à un cross-country extrême, avec un tour d’environ 10 minutes. Au bout des 2 heures de course, j’étais en 4e position et donc qualifié pour la suite. Pour cette deuxième partie, la “GetzenChamp”, le départ était plus classique avec un pilote toutes les 10 secondes. J’y ai retrouvé des spécialistes des enduro extrêmes. Le tracé était vraiment dur, technique. Il y a même une côte que je n’ai jamais monté. Je l’ai chaque fois terminée en poussant la moto ! Mais j’ai quand même doublé Juha Salminen. Du coup, j’ai terminé 3e de la course. Pour mon premier enduro extrême hors de France, je suis vraiment satisfait de ce résultat. Je tiens à remercier ASIMO Gmbh, importateur Sherco en Allemagne et particulièrement Ferdinand Evesque pour la qualité l’accueil et le sérieux dans l’organisation.”

Pour sa prochaine et dernière course de l’année 2012, Fabien Planet participera à “The Race” le 24 novembre.

(Photos Peter Teichmann)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici