AccueilA LA UNEEWC Grand Prix du Portugal

EWC Grand Prix du Portugal

Le Grand Prix du Portugal qui se disputait les 16 et 17 mai à Gouveia a une fois de plus été sportivement à la hauteur. Aucune catégorie n’a échappé à la règle, à commencer par les E1 où le leader Christophe Nambotin a frôlé la catastrophe vendredi soir. Victime d’une chute dans un pierrier, l’officiel KTM a non seulement été pénalisé de 5 secondes – ce qui en soit n’est pas d’une gravité absolue comptes tenus de la suprématie dont il fait preuve face à l’opposition – mais il a surtout réveillé une douleur au genou suite à un choc survenu sur le Grand Prix du Chili. Relégué au fond du classement dès le début de la première journée, il lui a fallu serrer les dents pour gérer la douleur tout en mettant du gros gaz dans des spéciales techniques afin de remonter vers la tête de course. Pari gagné pour Christophe qui termine deuxième derrière Eero Remes. Lorenzo Santolino quant à lui s’empare de son premier podium de la saison sur sa SHERCO. Soucieux de montrer qui est le patron Christophe Nambotin a dominé la seconde manche en s’offrant 9 des 11 chronos du jour.

Chez les E2 c’est Alex Salvini qui est sorti vainqueur d’une vive lutte l’opposant à Antoine Meo (2e) et Pierre Alexandre Renet (3e). Une première victoire pour le pilote Honda qui commençait à trouver le temps long depuis un début de saison où il collectionne les accessits. En seconde manche, les deux français, Antoine Meo et Pierre Alexandre Renet, agacés par leur résultat de la veille n’ont pas amusé le terrain et se sont respectivement emparés de la première et de la deuxième place. Grosse frayeur pour Johnny Aubert qui s’est « sorti » dimanche dans la Cross-Test. Selon les dernière infos Jo’ s’en tire chiffonné mais indemne. Antoine Meo conserve sa place de leader avec désormais 19 points d’avance sur Pela. La pression monte avant le Grand Prix de Grèce ! Parmi les français engagés en E2, Loïc Larrieu (6-6) termine par deux fois aux portes du Top 5. Moins de réussite pour Romain Dumontier (11-12) que l’on aurait souhaité voir plus haut dans le classement au guidon de sa Yamaha.

antoine

Du côté des grosse cylindrées Matthew Phillips a été imparable sur les deux jours, il renoue avec la victoire pour la première fois de la saison. Mathias Bellino a été l’auteur d’une excellente première manche toutefois il a confié avoir vécu une journée compliquée dimanche en terminant quatrième. Le pilote Husqvarna reste néanmoins en tête du championnat avec une avance de seulement 4 points sur Matti Seistolla. Toujours chez les E3, Jérémy Joly (11-10) peine à reprendre ses marques après une intersaison consacrée à sa convalescence. Au fil des Grands Prix Jérémy semble toutefois se montrer plus incisif, il faudra compter sur lui en seconde partie de saison…

Prochain rendez-vous sur la scène mondiale en Grèce les 06 et 07 juin à Serres.

Tous les résultats sur le site officiel de l’EWC : www.enduro-abc.com

Photo – ABC Communication – Jonty Edmunds

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


A Lire aussi

sherco 2025

Sherco 2025 : changement de générations et retour de la gamme...

0
Les Sherco 2025 ont été présentées à la presse en début de semaine à côté de Beaune. Pas mal de changements cette saison sur...