LA PREMIÈRE D’OLDRATI

Ce dimanche soir, à la sortie du parc fermé du Puchov les regards des pilotes étaient vides d’énergie et perdus. Les motos quant à elles portaient les stigmates d’une course qui restera comme le plus grand défi mécanique de la saison. Pendant deux jours, les acteurs du MAXXIS FIM ENDURO WORLD CHAMPIONSHIP ont disputé une véritable épreuve pour forçat, avec notamment une Enduro Test où le seul mot d’ordre était survivre. Balayée par des pluies matinales, la seconde manche du GRAND PRIX IRS DE SLOVAQUIE powered by CASINO BONVER a été animée une fois encore par les spécialistes du pilotage dans le gras, offrant un classement jusque-là inédit.
Finis les maux de tête et les pertes d’équilibre, Johnny AUBERT (FRA-KTM) est de retour à son meilleur niveau. Très doué dans ces conditions techniques, le Français a retrouvé le pilotage puissant et métronomique qui faisait sa force lors des dernières saisons. Son avance en témoigne, avec 36 secondes de marge sur son premier poursuivant, il est également le vainqueur toutes catégories confondues. Le héros d’hier, Cristobal GUERRERO (ESP-YAM) a dû jeter l’éponge dans l’Enduro Test où il s’est déboîté l’épaule. La deuxième place s’est jouée au sein du trio Remes-Seistola-Méo. Antoine MEO (FRA-HVA) a montré qu’il avait encore une marge de progression importante dans le gras. Le leader du championnat a cumulé chutes et problèmes moteur, mais il parvient à sauver le podium devant son coéquipier Matti SEISTOLA (SF-HVA). Plus rapide à chacune de ses sorties, le Finlandais a dû terminer l’épreuve avec un pneu déjanté. C’est l’avance glanée dans les premiers chronos du matin qui permet à Eero REMES (SF-KTM) de prendre la deuxième place de l’ENDURO 1.
C’est la sensation du week-end en ENDURO 2 : Thomas OLDRATI (ITA-KTM) remporte sa première victoire dans la cour des grands. Le champion du Monde Junior 2008 auteur d’une prestation étincelante devance les poids lourds de la catégorie reine et vient offrir à l’enduro italien un succès attendu depuis bien longtemps.
Thomas OLDRATI: « C’est une journée magnifique pour moi. J’ai essayé d’attaquer d’entrée pour viser un très bon résultat. Je veux simplement remercier mon équipe, qui est en permanence derrière moi, Alessandro Belometti qui m’aide beaucoup. Il est certain que j’ai été avantagé par ma machine deux temps dans ces conditions, mais j’ai roulé fort. » Oldrati laisse derrière lui, à 17.90 secondes, Mika AHOLA (SF-HM) deuxième et Ivan CERVANTES (ESP-KTM) troisième et toujours fâché avec la boue. L’Espagnol concède deux points supplémentaires au leader Finlandais qui dispose désormais de 21 unités d’avance. L’histoire la plus cocasse du jour est pour Pierre-Alexandre RENET (FRA-KTM). Un spectateur de l’Enduro Test venu à moto a laissé tomber son casque, qui a dégringolé dans la spéciale jusqu’à sa rencontre avec le frein avant de la KTM du Français. Avec un disque voilé, Renet a été handicapé tout au long du deuxième tour, il est 4e.
Chez les ENDURO 3, David KNIGHT (GB-KTM) prend une revanche sur ses hésitations de la veille. Le Britannique a visiblement retrouvé l’accord parfait avec sa moto qu’il a fait évoluer tout au long de la semaine. Son succès est franc avec 52.11 secondes d’avance. C’est Sébastien GUILLAUME (FRA-HVA) qui prend la deuxième place, au terme de la bagarre qui l’oppose à Simone ALBERGONI (ITA-KTM), à la découverte de sa machine dans le gras, et à Christophe NAMBOTIN (FRA-GAS). Le vainqueur d’hier a pris du retard dès les premières spéciales du matin, il a également endommagé sa moto en heurtant un arbre de l’Enduro Test et reste au pied du podium de la catégorie des grosses cylindrées. Bartosz OBLUCKI (POL-HVA) a dû abandonner, victime de problèmes de bib-mousse comme son coéquipier Seistola en E1.
Comme la veille, et dans la foulée de son succès polonais, Jérémy JOLY (FRA-HM) reprend le championnat JUNIOR à son compte en signant le premier doublé de sa carrière, tandis que de son côté Lorenzo SANTOLINO (ESP-KTM) abandonne.
Retrouvez un résumé de 26 minutes du GRAND PRIX IRS DE SLOVAQUIE powered by CASINO BONVER  en première diffusion le 1er Juillet à 17H00 sur EUROSPORT 2.
Source ABC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici