KTM 450 EXC-F GPRP

Oubliez le modèle de série. Guillaume Porte, boss de GPRP, ancien champion du monde junior en 1998 et ex-essayeur chez EnduroMag, prépare ses motos personnelles comme jadis les grands-mères faisaient des bugnes. Avec passion, générosité et sans compter (voir encadré liste des pièces !). Et cela dans le seul but de se régaler. Pour avoir eu le privilège d’y goûter, je dois bien avouer qu’on est très loin de la saveur d’une 450 sortie de concession. La moto à peine déchargée du camion, je remarque tout de suite que je n’aurai pas affaire à une simple “série limitée” qui consiste malheureusement trop souvent à apposer un kit déco et une bonne partie des pièces anodisée disponibles au catalogue PowerParts.

Guillaume Porte prépare ses motos personnelles comme jadis les grands-mères faisaient des bugnes

Souvent partie d’une base cross pour “l’enduriser” par la suite, Guillaume Porte a fait le choix cette année d’emprunter le chemin inverse : garder le bloc enduro et lui redonner le manque d’âme dont il peut souffrir. Et pour cela, le bloc moteur présente un seul changement, mais d’envergure, en termes de modification du caractère et des performances. Il s’agit du remplacement du vilebrequin d’origine par celui de la 450 SXF. Une pièce maîtresse qui transforme littéralement la moto.

Côté partie cycle, on note les deux étriers Brembo usine couplés au disque Braking oversize à l’avant. De quoi freiner le moulin survitaminé par le vilo cross. Si l’amortisseur Trax est disponible au catalogue, la fourche WP Cone Valve 52 dernière génération est réservée à un milieu très fermé dans lequel il faut avoir ses connexions pour songer à en acquérir une d’occasion. Les settings de cette partie-cycle ont bien évidemment été revus et adaptés par Guillaume.

On continue dans la pièce d’exception avec les imposants radiateurs signés H2O, approuvés par Cairoli notamment. +35 mm par radiateur, rien que ça, histoire de refroidir la bête sans problème… à condition de rouler toutefois. Puisqu’à l’arrêt dans un usage enduro lent et technique, le ventilateur reste nécessaire sur ce type de motorisation. Impossible cependant d’en monter un de série vu la largeur des H2O. Guillaume Porte trouvera la solution en y apposant un ventilateur issu d’une moto de trial. Pour le reste, la liste est longue.

Essai complet de la KTM 450 EXC-F dans Enduro Magazine N°100