Essai Moto Guzzi Stelvio 1200 NTX

La Stelvio est une grande routière. Le constat n’est pas nouveau. Mais elle est aussi un vrai poids-lourd de sa catégorie et ce n’est pas sans appréhension que nous avons entrepris de quitter le bitume pour les routes blanches des Alpes italiennes. Surprise, cette bête de près de 300 kilos s’y est montrée impressionnante d’efficacité. Une révélation.

Nous venons d’attaquer la fameuse route de l’Assiette, une ancienne piste militaire qui serpente à 2000 mètres d’altitude. Même si les chemins pour y parvenir ont pu nous donner un avant-goût des aptitudes de la bête hors goudron, c’est sur cette section, la plus escarpée de notre parcours, et aussi la plus pierreuse, que cette Stelvio nous aura le plus impressionnés. Certes, nous ne sommes pas des néophytes en off-road, mais quand nous nous sommes inscrits à ces trois jours de rando alpine organisée à Sestrières en Italie (voir p. 40), on était loin d’imaginer qu’une bécane affichant près de 300 kilos, qui plus est chaussée de ses pneus trail-routiers d’origine, serait si facile à emmener sur un terrain aussi cassant.

A découvrir dans Trail Adventure Magazine n°4

 

1 COMMENTAIRE

  1. Jai possède cette moto pendant 1 an, 15000 km de routes (France, Suisse, Autriche, Allemagne, Italie…) et j’en garde un souvenir ému.
    Équilibre, confort et surtout quel moteur!
    Jai change pour une california 1400, un autre plaisir en Guzzi, mais je regrette quelquefois ma stelvio NTX.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici