Pierre-Alexandre Renet

Dans le communiqué de presse Husqvarna diffusé aujourd’hui, Pierre-Alexandre Renet s’interroge sur l’origine mystérieuse de la panne de sa moto hier lors de l’Enduropale du Touquet. (photo © Facebook Pela)
Pela : « Nous avons beaucoup travaillé cette semaine avec Louis, mon mécanicien, et le staff venu de l’usine, pour apporter à la moto les changements nécessaires suite à la course d’Hossegor. Dimanche midi, j’ai eu un peu de mal à démarrer la moto dans le parc fermé mais je ne m’en suis pas inquiété. Nous avons défilé dans la ville avant de nous rendre derrière la ligne de départ. J’ai viré 11e en fin de plage et j’ai passé quelques pilotes avant d’atteindre le bout du circuit. Au moment où je revenais sur le 6e, le moteur a fait un bruit bizarre, j’ai vu des étincelles et la moto s’est arrêtée. Je n’ai même pas roulé 10 minutes !
Lorsque Louis est allé récupérer la moto à la fin de la course, il a vu qu’il n’y avait plus d’antiparasite. Il a relié le reste de fil à la bougie et le moteur a redémarré. Sur ma moto, de par sa conception et avec le gros réservoir, l’antiparasite n’est pas du tout exposé. Les raisons qui pourraient expliquer une telle panne nous laissent pour le moins perplexes. »

1 COMMENTAIRE

  1. Effectivement, cela me rappelle le trèfle 2013 avec le proto 4.50 de Curvalle qui ne démarrait plus au matin de la 2′ journée (câbles de gaz sectionnés).
    Le parc fermé du Touquet était il sous surveillance video?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici