andrea verona

Andrea Verona, l’Italien le mieux placé en EnduroGP et vainqueur de la première journée du GP d’Espagne, est plus affûté mieux que jamais en cette saison 2022. Et, en tant que fier Italien, il aimerait évidemment faire plaisir à son public en l’emportant à domicile, à Carpineti, ce week-end.

« Oui, je suis impatient de participer à mon GP national et de rouler devant mon public. J’ai déjà roulé deux fois à Carpineti avant pour le championnat italien, donc je sais que ce sera un grand événement. Bien sûr, je veux essayer de gagner, et me donner à 100% comme toujours, avec une motivation supplémentaire pour bien faire devant le public. »

« Bien sûr, chaque pilote veut essayer de gagner, et moi aussi je vais essayer de gagner ce week-end, mais les courses très serrées que nous avons eues en Espagne et au Portugal étaient géniales. C’est tellement fun de se battre contre les autres comme ça. Je suis sûr que ce week-end, ce sera pareil. Je vais faire tout ce que je peux pour gagner, mais ce ne sera pas facile.

Alors, que pense Andrea Verona des conditions sèches et dures attendues ce week-end ?

« En général, j’aime les terrains secs et en dur. Mais de toute façon, je ne m’inquiète pas trop des conditions. Je pense que je vais aimer les spéciales du GP d’Italie. C’est toujours un grand événement. »

andrea verona

Andrea s’est déjà montré comme un challenger potentiel pour le titre d’EnduroGP, et a rapidement amélioré son vitesse d’année en année. Des améliorations que le pilote GASGAS Factory explique par le fait qu’il a pris les choses étape par étape et a beaucoup travaillé pendant l’intersaison.

« Je me sens vraiment bien avec mon pilotage cette année. Je suis un pilote qui aime faire les choses calmement, et je pense que chaque année j’ai amélioré un peu ma vitesse. Maintenant je suis capable de me battre pour des victoires en EnduroGP, ce dont je suis très heureux. Pendant l’hiver, nous avons fait de très bons progrès sur la moto, et on peut voir maintenant que ma GASGAS marche très bien. C’est à moi de continuer d’obtenir de bons résultats ».

Je suis prêt, ma moto est prête, l’équipe est prête… nous sommes tous impatients de vivre un GP d’Italie vraiment agréable et positif… »

Pour suivre le live de l’EnduroGP ce week-end en Italie, cliquez ici. 

Notez que vous allez bientôt en apprendre beaucoup plus suer Andrea Verona, l’Italien qui monte, puisque nous l’avons interviewé pour le numéro 120 qui court vers les kiosques en ce moment tel un cheval au galop.