Après une période d’incertitude hier suite à un recours de groupes écologistes contre la tenue de l’épreuve du côté français, on a appris que le tribunal a fait marche arrière en annulant l’arrêté en question. Le programme reste donc inchangé, avec les vérifications techniques et administratives demain et le départ samedi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici