Seb Guillaume

Le Normand entrevoit la fin de sa convalescence et se prépare les prochains ISDE, les dixièmes de sa carrière !

 

Le Normand entrevoit la fin de sa convalescence et se prépare les prochains ISDE, les dixièmes de sa carrière !

« Le week-end dernier j’étais en Auvergne, à Chabreloche pour disputer la troisième épreuve du championnat de France d’enduro. L’organisateur, le Racing Montoncel avait une fois encore fait un boulot fantastique en mettant sur pied un enduro digne de ce nom. Au programme des liaisons techniques et trois spéciales à la française d’environ cinq minutes chacune. Pas de surprise en ce qui concernait la concurrence, je savais que Christophe Nambotin et Emmanuel Albepart me donneraient du fil à retordre. Même si je ne me sens pas encore rétabli à 100% j’avais décidé de faire un test grandeur nature de mon état physique en attaquant fort d’entrée de jeu.

« Je suis vraiment rassuré, je joue le jeu et je sens du mieux » 

Dès les premiers chronos je m’impose un rythme soutenu. C’est la dernière course avant la trève et il faut que je sache où j’en suis physiquement. En Italie j’ai un peu roulé à l’économie de peur de me retrouver sans force avant la fin de journée. Cette fois-ci je tiens à en avoir le coeur net, je m’y mets ! J’ouvre les trois premières spéciales avec motivation. Christophe et Emmanuel sont devant mais nos écarts sont vraiment beaucoup plus faibles qu’ils ne l’étaient à Aiglun. J’ai enfin le sentiment que les choses vont mieux et c’est bon pour le moral.A la mi-course Christophe commet une erreur de trajectoire et se plante dans un bourbier. Le temps qu’il perd est trop important, il restera troisième et moi deuxième.

Il a beaucoup plu et dimanche nous prenons le départ d’un enduro très gras ! Physiquement je me sens capable de tenir la journée, même si la première manche était physique. Comme je m’en doutais, Christophe digère mal sa galère de la veille, dès les premiers chronos il s’envole. De toute façon je ne suis pas encore en état de prétendre pouvoir aller le chercher. Ma journée va se cantonner à un duel avec Emmanuel dans lequel je parviens à prendre le dessus. Je termine deuxième vraiment satisfait. J’ai joué le jeu et j’ai senti du mieux.

La trève est enfin là ! Le début de championnat m’a vraiment secoué, je vais pouvoir me retaper sérieusement et me reposer en attendant la suite. Ce week-end les équipes qui vont représenter la France aux ISDE ont été présentées et je suis honoré de faire partie de la sélection…pour la dixième fois de ma carrière ! J’espère que nous irons chercher un nouveau titre en Allemagne.

Un grand merci à ceux qui me soutiennent et bonnes vacances !

Seb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici