(Communiqué Marc Bourgeois) 
La saison 2013 commence fort pour Marc Bourgeois. L’officiel Yamaha qui, nous le savons, a quitté les rangs de l’EEAT fin 2012, vient d’enchaîner deux podiums sur les classiques les plus prisées du début de saison. Troisième de la Val de Lorraine Classic, Marc a rapidement su trouver les bons réglages pour s’imposer une semaine plus tard sur la Grappe de Cyrano. Même s’il n’a pas le profil d’un chasseur de classiques, son souhait était de revenir vers ce type d’épreuve avec des ambitions. Son programme comptera d’ailleurs le Trèfle lozérien, la Rand’Auvergne et l’Aveyronnaise Classic. Rendez-vous dans trois semaines pour l’ouverture du championnat de France à Champagne-Mouton.
De retour sur les classiques. Pourquoi ce choix ?
Marc Bourgeois : « J’ai ressenti le besoin de retrouver ce genre de course, très populaires où les tops côtoient les amateurs. C’est la base de l’enduro. Même si le plateau est moins relevé que sur un championnat de France ou un championnat du Monde, il faut être fort mentalement et très régulier. C’est une gestion différente. J’ai retrouvé tout cela lors de la Val de Lorraine et lors de la Grappe de Cyrano. Mais ce n’est pas un changement de cap, je reste motivé pour aller chercher de belles performances sur le championnat de France et sur les épreuves de mondial que je disputerai ! « 
Comment se sont déroulés ces deux premiers rendez-vous ?
MB : « Sur la Val de Lorraine je me suis mis en difficulté tout seul. Le premier jour de course, j’ai été un peu trop généreux sur les gaz dans la troisième spéciale et j’ai fait un tout droit dans les buissons. Le temps de me sortir de là, de remonter sur ma moto et de redémarrer j’ai laissé filer plus de trente secondes ! Il m’a fallu lutter spéciale après spéciale pour me hisser jusqu’au podium. Même si la victoire m’échappe je suis très satisfait. A la Grappe de Cyrano j’ai rectifié le tir en étant régulier hormis une petite chute dans le cross de clôture le premier jour. Je remporte les deux journées, donc l’épreuve ! On peut donc dire que la saison commence bien. D’autre part, j’étais très heureux de pouvoir partager ma victoire avec certains de mes sponsors qui participaient eux aussi à la course. C’était sympa de pouvoir les voir au CH, de partager leurs impressions ou bien encore leur donner des petits conseils de pilotage à chaud ! »
La suite de ton programme ?
MB : « Dans trois semaines nous serons à Champagne Mouton pour l’ouverture du championnat de France d’enduro. Je suis motivé pour aller me battre devant, même si la catégorie est incontestablement relevée. Je participerai aussi à plusieurs Grand Prix cette saison. J’ai une excellente moto cette année, je compte bien en tirer le meilleur parti possible, tant sur les classiques qu’en championnat. »

© photo Mathieu Talayssat

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici