Le départ de la quatrième édition du Desafio Ruta 40 a été retardé d’une journée en raison des conditions météo hier en Argentine. La première étape du Desafío Ruta 40, qui reliait San Salvador de Jujuy à San Miguel de Tucumán, a été annulée hier car les conditions météorologiques ont empêché le décollage de l’hélicoptère de sécurité. La Direction de la Course a été obligée d’annuler le départ du secteur sélectif prévu pour la journée. Une fois la décision officialisée, les véhicules de course ont pris la Route National N° 9 vers l’hippodrome de la ville de San Miguel de Tucuman, où se trouve le bivouac choisi la fin de la première étape. Ainsi, les premiers kilomètres chronométrés de la course se disputeront aujourd’hui. La spéciale reliera San Miguel de Tucumán à San Fernando del Valle de Catamarca. L’étape est composée d’un seul secteur sélectif de 346,51 kilomètres et le départ se fera à 9 heures.
Cette course permettra aux participants de marquer des points pour le Championnat du Monde FIM de Rallye Cross Country et pour le Championnat Argentin de Rallye Cross Country. 136 pilotes sont engagés dans cette course (64 Motos, 38 Quads, 32 Autos et 2 UTV (qui intègreront le classement de la catégorie Autos). Ainsi, Marc Coma porte le numéro 1 sur sa KTM officielle, tandis que son camarade d’équipe Francisco « Chaleco » López hérite du dossard numéro 2. L’Argentin le mieux positionné dans la catégorie Motos sera Javier Pizzolito (Honda CRF450), avec le numéro 7. Parmi les Quads, le Polonais Rafal Sonik prendra le départ avec le numéro 101, et Pablo Copetti – avec le numéro 103 – sera le pilote local mieux numéroté. Liste des engagés ici
Ce mardi, la première moto partira du Bivouac de Tucumán à 06 :10 heures et fera 177,91 kilomètres de liaison vers la localité Alijilan, à Catamarca, où se fera le départ de la spéciale. Après avoir parcouru presque 350 kilomètres de spéciale les véhicules arriveront à la Casa de Piedra et ils devront parcourir encore 143,69 kilomètres de liaison pour se rendre à la capitale de Catamarca.
La première partie du secteur sélectif se disputera sur des terrains très abimées et avec une trace difficile à suivre. Vers la moitié de la spéciale le road book conduis les concurrents vers des chemins de montagnes où la poussière en suspension peut représenter un obstacle pour les derniers à partir.
Sur la fin de la spéciales, la course passera par des chemins qui sont parfois très larges et en bon état et parfois très étroits et avec beaucoup de pierres.

Ils ont dit
Francisco “Chaleco” López (KTM 450 Rally Replica – KTM Factory Red Bull Team): “Nous avons attendu presque deux heures, et finalement l’organisation et les pilotes ont décidé qu’il été plus sûr d’annuler l’étape vu que l’hélicoptère ne pouvait pas survoler et qu’il n’y avait pas de sécurité. C’était la bonne décision”.
Kurt Caselli (KTM Factory Red Bull Team): “Pour moi tout est neuf, c’est la première fois que je vis une annulation. Je pense qu’ils ont pris la bonne décision car il était question de sécurité. Ce n’est pas drôle de conduire tous ces kilomètres par la route, nous avions envie de faire la course, évidemment ! Mais je comprends tout à fait les organisateurs et je suis conscient que c’est pour le mieux de tout le monde qu’ils le font”.
David Casteu (Yamaha YFZ450 – Casteu Elf Yamaha): “Le parcours de liaison que nous avons parcouru après l’annulation causée par la météo était long. Mais quand l’hélicoptère ne peut pas voler il est sage d’annuler la course”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici