david knight

David Knight, le Géant de l’Ile de Man, c’est un palmarès époustouflant en tout-terrain/enduro : trois titres mondiaux, deux fois champion en GNCC US, vainqueur scratch des ISDE, vainqueur de l’Erzbergrodeo, de la Weston Beach Race, le colosse a tout fait ! Tout, sauf du rallye, même s’il lui est arrivé de faire du testing pour KTM… « On m’a proposé quelques fois le Dakar, mais ce n’était pas le bon moment. » Et pourtant, si l’Abu Dhabi Desert Challenge, ouverture du championnat du monde des rallyes, n’avait pas été déplacée, il y serait. 
« J’ai été voir Henk Hellegers, qui a longtemps managé le team Honda de rallye les premières années de leur retour. Il a maintenant sa propre équipe, le HT Rally Raid Team, qui fait rouler des Husqvarna. Henk a beaucoup d’expérience. J’ai discuté quelques heures avec lui pour voir ce qu’on pouvait faire ensemble, comment ça pourrait marcher. Après, j’ai passé trois jours au Portugal pour apprendre et m’entraîner à naviguer avec Wim Motors et j’ai beaucoup aimé l’expérience. Aujourd’hui, c’est à moi de décider ce que je veux faire, si c’est une course de plage, un EnduroGP ou une extrême. Le rallye m’intéresse, mais il faut que la moto et le team en valent la peine. Je veux faire les choses correctement pour pouvoir apprécier l’expérience et ne pas être déçu. » Il rejoint ainsi son pote Jamie McCanney, autre Manxien, dans l’univers du rallye raid. 
« Le truc, c’est que c’est une des dernières choses à faire sur ma liste ! Je ne veux pas me retrouver sur mon canapé à 70 ans en me disant que j’aurais du le faire. » 
Le grand David Knight au Dakar ? Il l’espère donc. A suivre. Au moins, il mettra de l’animation au bivouac !