Si vous ne suivez pas encore ses aventures su Facebook, il vous reste quelques jours avant l’arrivée à Santiago ce week-end pour soutenir et encourager Nicolas Boyer, n°127 engagé en malle moto (sans assistance) sur cette 35e édition du « Dakar », au guidon d’une Honda 400 XR de 1999. On vous en parlait ici.
Même si le rallye n’est pas encore terminé, c’est déjà une très belle performance pour ce passionné de compétition, qui lutte contre la douleur depuis plusieurs jours (2 côtes cassées), et parvient à rejoindre le bivouac chaque soir. Malgré la fatigue et le manque de temps, il ne manque pas de commenter quotidiennement l’étape du jour, avec une sincérité touchante. Les internautes apprécient ses posts et si la Dakar se remportait au nombre de « likes » sur Facebook, Nicolas Boyer ferait l’intérieur à Cyril Despres !
Pour le rejoindre http://www.facebook.com/NicolasBoyerDakar2013

Il était 88e hier après l’étape 11.

Son dernier statut à propos de l’étape 11 :
« Nous avons fait 280 km de liaison sous la pluie et 220 de SP dans le sable souvent avec bcp de bosses et des pierres mais fort heureusement il ne faisait pas 45° comme hier sinon ça aurait été affreux. Je n’étais pas sûr de tenir cette journée en raison de mes deux côtes cassées (j’ai fait faire un gros strap et des cachets), le pire c’est pour monter et descendre de la moto, j’ai l’impression d’un coup de couteau sur le côté, et quand elle se dérobe de l’avant sachant qu’elle pèse avec le plein 178 kg, donc le tout dans le sable pas top, mais un mot de la chérie m’a bien aidé « ce n’est que de la douleur « . Y en a tant qui souffrent tous les jours et parfois toute une vie alors 4 jours j’espère tenir ! En raison des pluies les rions sont montés et des motos ne sont pas passées. Christophe Girard passe souvent et gentiment prendre de mes nouvelles, même avec ses soucis il a toujours le sourire ! Je ne bouge pas trop au classement mais je me fais une raison, il faut arriver ! J’ai de la chance il est assez tôt, je vais enfin me faire une petite 1/2 h de sieste. Ils annoncent de la neige pour demain dans la cordilière. Je sais que vous êtes très nombreux sur Facebook et au mail à me suivre et m’encourager. 1, ça me touche et 2, ça donne du courage pour ne pas lâcher ! Sincèrement sans assistance ce n’est pas la même course, je m’en suis rendu compte a la journée repos quand un pilote le lendemain racontait à son ami le programe TV de l’hôtel, alors que moi j’ai passé de 7h30 a 23 h à tout remettre en état (je ne dois pas être rapide !) je vous embrasse. Nicolas »

4 Commentaires

  1. C’est vrai qu’il est génial mon ami Nico, Il fait un Dakar d’enfer. Il s’est engagé dans la catégorie la plus difficile et avec la plus ancienne moto du rallye, en plus il roule contre la Sclérose en Plaque (mention coller sur le devant de sa moto).
    ce pilote au grand coeur nous fait tous rêver c’est superbe, les ardéchois et les camarguais passent une quinzaine extraordinaire grâce à lui. Santiago n’est plus qu’à 2 jours, alors courage Nico et GO GO GO !!!

  2. Bravo,

    très admiratif pour cette performance, encore bravo,

    pour avoir croisé Nicolas Boyer sur un 300 2 tps, il m’a fait l’intérieur…..à Rochepaule, un des rare à mettre tous les watts sue ces berlingos, vu également en spéciales avec un 80, sur le 400 au Dakar sans assistance respect ! c’est ça le DAKAR ! merci pour l’exemple,

    J’espère qu’il va franchir la ligne d’arrivée,

    Courage

  3. Bravo Nicolas,
    Tu es la fierté des Ardéchois Enduriste, mes garçons souviendront toujours de toi quand tu t’était arrêté pour les salués dans le pierrier de noir etable pour le wec.
    Bz bon courage

  4. effectivement bravo encore…

    J’ignorai complétement que nicolas avais a nouveau tenté dakar, la dernière fois il avais pas mal souffert, là franchement respect… mais le bonhomme est, et a toujours été, un compétiteur dans l’âme.
    respect monsieur…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici