Avant la journée de repos aujourd’hui dimanche, l’étape de Tucuman a été remportée par Joan Barreda, tandis que David Casteu succède à Olivier Pain en tête du classement général. Cyril Despres revient dans la partie, après un changement de moteur durant cette étape marathon.
La 8e étape du Dakar était annoncée délicate, et surtout longue. Elle a été raccourcie en raison de précipitations importantes ayant dégradé la première portion de spéciale, mais elle n’a manifestement rien perdu de ses pièges, de sa difficulté. C’est en termes de navigation que l’étape du jour s’est révélée décisive. Et spécialement à la hauteur du km 122, où un groupe de pilotes mal inspiré a perdu près d’une demi-heure. Parmi eux, le vainqueur d’hier Kurt Caselli, mais surtout le leader du classement général Olivier Pain, qui cède son fauteuil sur cette boulette, ainsi que Chaleco Lopez, qui perd quant à lui sa deuxième place.
Joan Barreda, parti en 21e position le matin a profité de la séance de jardinage collective. Le pilote Husqvarna s’adjuge une troisième étape cette année, avec 7 minutes d’avance sur l’Américain Johnny Campbell (Honda HRC), suivi de quelques invités surprises comme Ivan Jakes (3e), Pedro Bianchi Prata (4e) et Vincent Guindani (5e).
Derrière eux, David Casteu limite les pertes, ce qui lui permet de prendre le relais de son coéquipier Olivier Pain en tête du classement général. Surtout, après ses déboires dans la première journée de l’étape marathon hier, Cyril Despres peut se réjouir d’un inversement de tendance. Sauvé par le Polonais Marek Dabrowski, qui a bien voulu lui céder le moteur de sa KTM sur le bivouac sans assistance de Cachi, le tenant du titre a pu s’engager sur la spéciale du jour avec une moto refaite, éviter la faute de navigation et aller chercher la 2e place du classement général à Tucuman, à 9’26” de Casteu. Toutefois, après l’application de 15” de pénalité prévue pour le premier changement de moteur, Despres devrait dégringoler en 6e position avant d’attaquer la deuxième semaine. Les questions de stratégies sur les changements de moteur des uns et des autres deviendront alors primordiales.

Laia Sanz a terminé l’étape en 13e position !

Toutes les infos www.dakar.com

David Casteu : “Un très gros coup de nav! Je suis vraiment content car c’est difficile de rouler devant en attaquant et en gardant les caps, en faisant la navigation… J’ai su garder la tête froide alors que tout le monde tournait dans tous les sens, mais je suis resté bien concentré et j’arrive ici en tête… Et être en tête du Dakar à la journée de repos, c’est fabuleux !”

Classement de l’étape 8 
1 n°5 BARREDA BORT (ESP) HUSQVARNA en 2h07:26
2 n°33 CAMPBELL (USA) HONDA à 7:04
3 n°32 JAKES (SVK) KTM 7:57
4 n°44 BIANCHI PRATA (PRT) HUSQVARNA 11:10
5 n°82 GUINDANI (FRA) YAMAHA 13:07
6 n°10 CASTEU (FRA) YAMAHA 14:13
7 n°41 PROHENS (CHL) HONDA 14:35
8 n°147 VAN PELT (NLD) HONDA 15:08
9 n°168 POSKITT (GBR) KTM 15:48
10 n°3 RODRIGUES (PRT) HONDA 15:57
11 n°1 DESPRES (FRA) KTM 16:09
12 n°83 VAN GINKEL (NLD) KTM 16:20
13 n°36 SANZ (ESP) GAS – GAS 16:54
14 n°65 PABISKA (CZE) YAMAHA 16:58
15 n°101 WALDSCHMIDT (NAM) KTM 17:09

Classement général après l’étape 8 
1 n°10 CASTEU (FRA) YAMAHA en 19:56:33
2 n°1 DESPRES (FRA) KTM à 9:26
3 n°11 FARIA (PRT) KTM 11:16
4 n°7 LOPEZ (CHL) KTM 12:00
5 n°9 PAIN (FRA) YAMAHA 16:10
6 n°32 JAKES (SVK) KTM 26:22
7 n°92 ISRAEL ESQUERRE (CHL) HONDA 27:07
8 n°18 PRZYGONSKI (POL) KTM 31:32
9 n°6 SVITKO (SVK) KTM 33:50
10 n°30 PIZZOLITO (ARG) HONDA 34:55
11 n°29 CASELLI (USA) KTM 36:06
12 n°26 GOUËT (CHL) HONDA 36:30
13 n°17 BOTTURI (ITA) HUSQVARNA 36:47
14 n°3 RODRIGUES (PRT) HONDA 41:39
15 n°40 VAN NIEKERK (ZAF) KTM 43:13

1 COMMENTAIRE

  1. David Casteu en tête du Dakar sur YAMAHA le jour de la mort de JCO,l’ancien boss de YAM,pour moi,c’est un fait que le destin existe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici