Francisco Lopez a remporté hier sa deuxième spéciale en trois jours sur le Dakar 2013. Joan Barreda, vainqueur dimanche, a beaucoup perdu en ouvrant la piste hier.  Les plus expérimentés, partis avec un retard important, ont saisi l’occasion pour remonter toute la file sans avoir à cogiter sur la navigation. A ce jeu-là, Francisco Lopez a peu de rivaux : sur un passage du km 39, le petit groupe de tête atteignait à peine 50 km/h là où Chaleco fonçait à 100 km/h.

A l’arrivée, le Chilien s’offre sa huitième étape sur le Dakar, la 2e cette année. Ce n’est pourtant pas lui qui prend les commandes de la course. Car en termes d’expérience et de stratégie, Cyril Despres connaît aussi toutes les ficelles, et évalue au plus juste les moments clé qui peuvent lui permettre de se détacher. hier, il n’a pris que la 3e place de la spéciale, derrière Chaleco et Paulo Gonçalves, mais se retrouve tout de même au sommet du classement général, avec 2’51 » d’avance sur Lopez, 4’59 » sur Pal Anders Ullevalseter et 6’03 » sur Olivier Pain.
Tous les détails sur www.dakar.com
Photo Cyril Despres © Marcelo Maragni/KTM Images

Ils ont dit : 
Fransisco Lopez « Chaleco », vainqueur de la spéciale et 2e au général 
« Une étape très différente de ce que nous avons vécu sur les deux premiers jours. Je partais loin et j’ai attaqué tout du long pour essayer de revenir déjà sur Cyril Despres, objectif que je pense avoir rempli. Je me suis concentré sur la navigation et les waypoints, et tout s’est bien passé. Mais demain, ce sera différent en ouvrant, alors je prends les jours les uns après les autres. »

Cyril Despres, troisième de la journée, prend la tête au général en devançant Lopez de 02’71 et Pal Ullevalseter de 04’59.
« Cela peut sembler étrange, mais même si j’ai pris la tête du classement général aujourd’hui il n’y avait rien de particulièrement spécial à propos de cette « spéciale ». Peut-être deux ou trois fois dans l’année vous faites une étape incroyable où vous roulez rapidement et naviguer parfaitement et vous êtes assez heureux avec vous-même à la fin. Mais aujourd’hui ce n’était pas un de ces jours, juste une journée normale où j’ai roulé normalement et où j’ai fait une petite erreur de navigation qui m’a coûté un peu de temps et qui m’a fait me mettre un peu en colère contre moi-même. À ce stade du rallye les places au général ne sont pas vraiment très importantes. Cependant cette étape était très agréable, j’ai roulé presque tout le trajet avec mon coéquipier Ruben Faria qui a fait un travail vraiment formidable. Hier soir, il était deuxième au classement général, ce qui est incontestablement un assez bon résultat. Mais ce matin, il a mis toutes les ambitions personnelles de côté, a attendu que j’arrive et puis m’a suivi tout le trajet jusqu’à l’arrivée. C’est un pilote rapide, qui comprend les tactiques et je suis très chanceux de l’avoir comme coéquipier. Merci Ruben! »

David Casteu, après avoir ouvert le rallye une grande partie de la 3e étape Pisco -Nazca, David s’est classé 16e à 12′08” du vainqueur Chaleco Lopez, et figure à la 5e place du classement général, à 6′08” du leader Cyril Despres.
« Quelle belle spéciale ! s’enthousiasme David Casteu après avoir passé l’arrivée. J’ai rattrapé les cinq ou six pilotes qui étaient devant moi et j’ai ouvert toute la spéciale. C’est hyper impressionnant, une satisfaction énorme de se retrouver devant sur 230 km. Despres est arrivé derrière et nous avons roulé roue dans roue. Ensuite, on s’est tiré la bourre. C’était fabuleux d’ouvrir dans le sable. Il y avait beaucoup de navigation, beaucoup de pilotes se sont perdus. Je devais rester hyper concentré, j’en avais mal à la tête ! Mais je suis super content. Cela me met en confiance de me retrouver devant. La moto a encore bien marché, je remercie mon préparateur de suspensions Andreani Group pour son super travail. A l’arrivée, Luc Alphand m’a dit que c’était magnifique de me voir rouler devant. C’est moi qui ouvrais la trace du Dakar, devant toutes les motos, les voitures et les camions, ça met la pression ! »

Le résumé de l’étape 3 auto-moto 

Classement de l’étape 3

1 7 KTM 02:37:54
2 20 HUSQVARNA 02:39:02 00:01:08
3 1 KTM 02:42:02 00:04:08
4 17 HUSQVARNA 02:42:59 00:05:05
5 18 KTM 02:43:14 00:05:20
6 26 HONDA 02:44:29 00:06:35
7 13 HONDA 02:44:52 00:06:58
8 15 YAMAHA 02:45:16 00:07:22
9 9 YAMAHA 02:45:22 00:07:28
10 30 HONDA 02:45:33 00:07:39
11 8 KTM 02:46:24 00:08:30
12 6 KTM 02:46:52 00:08:58
13 92 HONDA 02:47:32 00:09:38
14 32 KTM 02:48:37 00:10:43
15 14 SHERCO 02:48:48 00:10:54

 

Classement général après l’étape 3

1 1 KTM 06:15:03
2 7 KTM 06:17:54 00:02:51
3 8 KTM 06:20:02 00:04:59
4 9 YAMAHA 06:21:06 00:06:03
5 10 YAMAHA 06:21:11 00:06:08
6 92 HONDA 06:21:22 00:06:19
7 15 YAMAHA 06:23:11 00:08:08
8 4 HUSQVARNA 06:24:11 00:09:08
9 6 KTM 06:24:43 00:09:40
10 11 KTM 06:25:50 00:10:47
11 17 HUSQVARNA 06:26:02 00:10:59
12 37 KTM 06:26:22 00:11:19
13 26 HONDA 06:26:35 00:11:32
14 18 KTM 06:29:48 00:14:45 00:05:00
15 45 HONDA 06:29:56 00:14:53

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici