AccueilA LA UNEDakar 2024 : Sur un air de cueca

Dakar 2024 : Sur un air de cueca

« Nacho » a toujours gagné au moins une étape sur le Dakar version Arabie Saoudite. Crédit : A.S.O./DPPI/F.Gooden
« Nacho » a toujours gagné au moins une étape sur le Dakar version Arabie Saoudite. Crédit : A.S.O./DPPI/F.Gooden

Les victoires chiliennes sur le Dakar saoudien, c’est une tradition. Le pays de la cueca a toujours gagné au moins une étape chaque année depuis le déménagement de la course au Moyen-Orient. L’édition 2024 ne dérogera pas à la règle. Ce dimanche, Ignacio Cornejo a réalisé un beau coup en remportant l’étape 2 entre Al Henakiyah et Al Duwadimi. Non seulement il a été le plus rapide en piste, mais il a aussi récupéré 3’38 » de bonifications, car il a ouvert la piste durant une partie de la journée. Il s’impose à l’arrivée avec 5’59 » d’avance sur l’Argentin Luciano Benavides et 6’12 » sur un autre chilien de chez Honda, Pablo Quintanilla. L’Amérique signe un triplé et devient le troisième continent à s’imposer sur la course après l’Europe au prologue (Tosha Schareina) et l’Afrique à l’étape 1 (Ross Branch). Pour « Nacho », cela fait désormais 7 victoires en carrière.

Branch, justement, conserve les commandes du classement général, mais n’a pas connu une grande journée. Le pilote Hero a perdu du temps dès les premiers kilomètres, du fait de sa position d’ouvreur. L’hémorragie a cessé quand il a été rejoint en tête par Cornejo et Quintanilla. Le Botswanais termine à 11’53 » du vainqueur du jour et ne le devance plus que de 2’55 » au provisoire. Ricky Brabec complète le podium à 7’15 », à une troisième place occupée jusqu’à ce matin par son compatriote Mason Klein. Le jeune américain a rencontré un problème mécanique sur sa Kove qui lui a coûté deux heures de réparation. Il a toutefois pu repartir, à l’inverse de l’Espagnol Lorenzo Santolino qui quitte la course après que le moteur de sa Sherco ait cassé.

Lepan et Dumontier animent les débats en Rally2. Crédit : A.S.O./DPPI/F.Gooden
Lepan et Dumontier animent les débats en Rally2. Crédit : A.S.O./DPPI/F.Gooden

Lepan gagne en Rally2

Douzième la veille, Adrien van Beveren fait un peu mieux en terminant finissant à 11’32 » de Cornejo. Le Français avait toutefois le masque à l’arrivée. « Je me suis perdu, j’ai perdu au moins 5 minutes en cherchant un waypoint, nous a-t-il confié. Je me suis régalé sur l’étape et c’est le genre de jour où je pouvais faire un bon coup. Ça fait ch**r… » Motif de consolation : il gagne trois places au classement général (9e) et se maintient à environ 20 minutes de la tête.

La France attend son heure en RallyGP mais gagne à nouveau en catégorie Rally2, cette fois grâce au coup de guidon de Jean-Loup Lepan. Le Picard a su éviter les erreurs de navigation commises par ses adversaires, notamment Bradley Cox ou Romain Dumontier. « Dudu » a toutefois des raisons de sourire : il prend les commandes de la course Rally2 pour 12’47 » devant Cox. La suite lundi sur la route de Al Salamiya, que les concurrents atteindront après 733 kilomètres (438 chronométrés). À l’arrivée de la spéciale, ils entreront en mode semi-marathon puisque l’assistance n’aura que 2 heures pour s’affairer sur les motos avant de repartir.

Résultats complets en cliquant ici

A Lire aussi

zach pichon replica

Interview : Zach Pichon, prêt pour 2024

0
Auteur d'une première saison chez les "Grands" plus qu'encourageante, Zach Pichon repart avec plus d'expérience pour une saison 2024 qui le voit changer de...